Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Sécurité routière
n°298.Publicité sur les autoroutes: ADM en infraction avec la loi ?
#ADM
  • Palestine

    Un journaliste palestinien qui avait été blessé par des tirs de l'armée israélienne il y a près de deux semaines alors qu'il couvrait le mouvement de prote...

  • Israël

    Un ancien policier israélien a été condamné mercredi à neuf mois de prison pour le meurtre en mai 2014 d'un adolescent palestinien lors d'une manifestation...

  • Dérapage

    Alors qu’une campagne de boycott est menée depuis le 20 avril sur les réseaux sociaux visant particulièrement les marques Sidi Ali (Eaux minérales d’Oulmès, filiale du groupe Holmarcom de la famille Bensalah), Danone (Centrale Danone) et Afriquia (groupe Akwa, de l’homme d’affaires et ministre Aziz Akhannouch et de la famille Wakrim), le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaïd, a accusé lors d’une intervention au Parlement ses initiateurs les qualifiant d’ « abrutis » (ou étourdis) qui au lieu « d’encourager l’entreprise et les produits marocains, appellent au boycott d’entreprises structurées employant du personnel et qui paient leurs impôts ».   Une sortie aussi maladroite qu’inappropriée à une réponse du groupe CGEM à la Chambre des conseillers, qui a de nouveau enflammé la Toile. Le ministre est désormais accusé de monter au filet en défense des intérêts particuliers d’un de ses collègues au gouvernement, Aziz Akhannouch et chef de son parti, le RNI, alors que les appels à bouder ces marques font davantage référence à la cherté des prix des produits de consommation courante dont ces marques détiennent des parts de marché conséquentes.  

  • Canada

    Une camionnette a renversé lundi 23 avril une dizaine de piétons dans le centre de Toronto. Le chauffeur de la camionnette blanche 

  • Résultats Q3

    Depuis sa création en 1998, la domination de Google en tant que m...

  • Plus d'infos en continu
  • Grand Angle Brésil: les raisons de la chute de Lula
  • Grand Angle Egypte: enquête sur un régime de terreur et de torture