Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Campagne de solidaritéMohammed VI inaugure à Casablanca le premier Marché solidaire du Maroc

15.03.2017 à 17 H 40 • Mis à jour le 15.03.2017 à 17 H 45
Par
Initié et réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 16,5 millions de dirhams, ce marché permettra de mettre en relief la richesse et la diversité des produits du terroir et de l’artisanat marocains avec plus de 2 200 références proposées au grand public

Le roi Mohammed VI a procédé, mercredi à Casablanca, au lancement de la Campagne nationale de Solidarité 2017 organisée du 15 au 25 mars par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité sous le thème Soutien des coopératives féminines, pour une production sociale et solidaire durable.


La Campagne nationale de Solidarité s’assigne pour objectifs la collecte de fonds pour le financement de projets sociaux et la mise en œuvre de plans d’action, qui n’ont cessé d’évoluer au fil des années dans l’objectif de répondre au mieux aux besoins des populations ciblées.


La Fondation Mohammed V pour la Solidarité affecte, par ordre d’importance, ces ressources à des projets gérés par des associations ou directement aux personnes, dont les démunis et les franges de la population en situation de précarité. Ces ressources sont également destinées au financement de projets de formation, de qualification et d’insertion socioprofessionnelle des populations ciblées (jeunes, femmes, personnes à besoins spécifiques), des opérations d’accueil des Marocains résidant à l’étranger Marhaba et de soutien alimentaire aux personnes démunies durant le mois de Ramadan, outre des projets de développement durable et des actions humanitaires d’ordre national (campagnes médicales, opérations Grand Froid) et international.


Valoriser les initiatives des femmes

Cette 19ème Campagne est placée sous le thème Soutien des coopératives féminines, pour une production sociale et solidaire durable, en écho à l’enjeu de promotion et de valorisation des initiatives des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), en particulier les activités de production initiées par les femmes en situation de précarité dans les secteurs des produits du terroir et de l’artisanat.


L’objectif est d’ouvrir à la femme les voies à une meilleure inclusion socioprofessionnelle et d’assurer son accès à l’autonomisation financière, à travers la formation qualifiante, le renforcement des capacités et l’accompagnement dans la création d’activités génératrices de revenus ou de très petites entreprises solidaires.


Ces activités économiques solidaires ont permis à plusieurs femmes de prendre leur destin en main, de sortir de la situation d’extrême précarité et d’assurer un revenu minimum, ce qui n’a pas manqué d’impacter positivement le quotidien de leurs familles, particulièrement les enfants dans les domaines de l’éducation et de la santé. Les actions d’accompagnements ont de leur côté favorisé le développement d’un important marché pour les produits issus de ces activités, à travers l’émergence d’un circuit commercial dense et la présence active dans des foires tant au niveau national qu’international.


Le Marché Solidaire, initiative unique en son genre

Aujourd’hui, le souverain a inauguré au quartier l’Oasis à Casablanca, du Marché Solidaire, un espace de commercialisation équitable dédié à la vente des produits issus des coopératives féminines marocaines.


Unique en son genre au Maroc, de par son envergure et sa particularité de regrouper, dans un lieu unique et permanent, les produits du terroir et de l’artisanat des coopératives féminines, le Marché Solidaire constitue une vitrine du patrimoine et du savoir-faire locaux. Il assurera un rayonnement optimal pour les produits issus de cette économie et les rapprochera du consommateur final.


Le Roi a procédé à la remise de dons en équipements à une vingtaine de porteurs de projets. MAP/ AIC PRESS


Le choix de la ville de Casablanca pour abriter ce projet pilote n’est pas fortuit, car il permettra de toucher, en plus des consommateurs finaux, des acteurs et des décideurs économiques clés dans l’objectif de créer de nouvelles opportunités et d’ouvrir les plus larges perspectives de développement à travers l’arrimage de l’économie solidaire à la dynamique de l’économie classique.


Ce Marché, initié et réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 16,5 millions de dirhams, permettra de mettre en relief la richesse et la diversité des produits du terroir et de l’artisanat marocains, en disposant d’une offre en vente directe de plus de 2 200 références proposées au grand public. Ce sont en effet plus de 150 entités provenant de différentes régions du Maroc, majoritairement des coopératives, des groupements d’intérêt économique, des activités génératrices de revenus, mais également des activités économiques soutenues par la Fondation Mohammed VI Pour la Réinsertion des Détenus, qui sont exposées pour ce lancement.


Aménagé en deux niveaux et disposant d’espaces de rayonnage complètement ouverts, le Marché Solidaire propose une expérience de découverte des produits à travers un circuit bien balisé, les produits du terroir étant exposés dans les zones centrales et ceux de l’artisanat au niveau des zones latérales. L’ensemble des produits sont proposés au prix de vente du producteur, la règle du commerce équitable étant un fondamental pour ce lancement.


Au-delà de la mise à disposition d’un espace commercial dans un environnement où la demande et le pouvoir d’achat offrent un potentiel de développement pour cette initiative ainsi que des débouchés commerciales pour les produits solidaires, le Marché Solidaire constitue une plateforme sociale d’accompagnement des petites initiatives économiques, notamment les activités féminines, qui nécessitent une mise à niveau et une meilleure valorisation du produit.


Les exposants –  de même pour les futurs participants –  bénéficieront en effet d’un appui en matière technique pour tout ce qui a trait aux équipements et process de production ainsi que de formation en termes de renforcement des capacités. Cela, à travers l’intervention en amont des partenaires du projet que sont l’Agence de Développement Agricole, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires ou encore le ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire.


Le Roi a visité les différents espaces du Marché Solidaire, avant de procéder à la remise de dons en équipements à une vingtaine de porteurs de projets parmi les 167 projets qui ont bénéficié de l’accompagnement par la Fondation dans le cadre du programme 2016 d’insertion par les activités génératrices de revenu dans les villes de Tifnet, Jerada, Beni Drar, Midelt, Oujda, Meknès, Fès, Tétouan, Témara, Kénitra, Agadir et Casablanca.


Le souverain a également remis des chèques aux représentants d’une dizaine d’associations qui interviennent dans ce même programme en matière de formation et d’accompagnement des jeunes porteurs de projets, ainsi qu’à cinq micro-entrepreneurs bénéficiaires de microcrédits pour le développement de leurs activités économiques.


Le roi a, par la suite, remis les attestations de mérite à cinq jeunes entrepreneurs dont deux jeunes femmes, issus de la première promotion 2015-2016 du Centre des Très Petites Entreprises Solidaires de Casablanca, avant d’être salué par les membres du Comité de Soutien Permanent de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, constitué d’entreprises citoyennes qui contribuent activement à la réalisation et au financement des projets et programmes de la Fondation.

Par
Le Desk Newsroom