Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Sahara Le fantôme de Christopher Ross hante toujours les relations Maroc-ONU

20.05.2017 à 06 H 26 • Mis à jour le 20.05.2017 à 06 H 33
Par
Rabat a obtenu le 19 mai dans l’après-midi une clarification de l’ONU sur le statut de l’Envoyé spécial de Guterres pour le Sahara, dont le contrat prévoyait le départ fin mars. Le porte-parole adjoint de l’ONU a indiqué que sa mission s’est achevée le 30 avril, alors que plus tôt dans la matinée, il assurait qu’il demeurait encore en poste. Un flou perturbateur saisi à la volée par le Maroc qui doit donner son feu vert à Horst Kölher, son remplaçant désigné…
Réservé aux abonnés Il vous reste 95% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par @MarocAmar
Le Desk Newsroom