Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

RifAl Hoceima : Akhannouch promet arbres fruitiers et usine de lait

30.06.2017 à 15 H 40 • Mis à jour le 30.06.2017 à 15 H 41
Par et
Le ministre de l’agriculture a annoncé que pas moins de 10 000 ha additionnels d’arbres fruitiers seront plantés à Al Hoceima lors des quatre prochaines années. Le chantier de construction d’une usine de production de lait à Imzouren sera accéléré

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a appelé les responsables en charge du projet de construction d’une unité d’usinage de lait à Imzouren, province d’Al Hoceima à accélérer les travaux de réalisation et de finalisation de cette unité pour qu’elle soit opérationnelle dans les délais impartis.


Le ministre s’est informé, jeudi, de l’état d’avancement des travaux de construction de cette unité d’usinage de lait mise en place dans le cadre de la composante Pilier II du Plan Maroc Vert pour le développement de la filière laitière au niveau de la province d’Al Hoceima.


Ledit projet, lancé en 2016 et dont la réalisation s’étale sur 4 ans, nécessitera un investissement global de 37,5 millions de dirhams.


Le projet vise la construction et l’équipement d’une unité d’usinage de lait au niveau de la zone industrielle d’Imzouren d’une capacité de 20 tonnes par jour, dans le cadre d’un partenariat engageant l’Union des coopérations agricoles d’Ajdir (UCCA), la commune urbaine d’Imzouren et l’Etat.


La nouvelle structure bénéficiera à 6 coopératives dans les communes de Beni Bouayach, Ait Youssef Ouali, Nekkor, Ajdir, Tifrouine et Arbiaa Taourirte.


Elle permettra ainsi de traiter 6,5 millions de litres de lait par an et d’augmenter les revenus des éleveurs.


Akhannouch a saisi cette occasion pour appeler les responsables qui sont chargés de ce projet à accélérer les travaux de construction et de finalisation de cette usine pour qu’elle soit opérationnelle dans les délais prévus.


Vaste programme de plantation d’arbres fruitiers

Le ministre a annoncé par ailleurs, jeudi dans la commune rurale de Beni Ammart, un nouveau programme pour la plantation de 10 000 ha additionnels d’arbres fruitiers lors des quatre prochaines années dans la province d’Al Hoceima.


Selon Akhannouch, le ministère de l’agriculture a programmé ces 10 000 ha additionnels en réponse aux demandes croissantes des agriculteurs de la région qui souhaitent bénéficier de ce programme.


Depuis le lancement du Plan Maroc Vert, le ministère a accordé une grande importance à l’agriculture dans la région, à travers la plantation de 16 000 ha, en plus du programme inscrit dans le cadre du projet Al Hoceima –  Manarat al Motawassit pour planter 8 000 ha d’arbres fruitiers, a déclaré le ministre à la presse au début d’une rencontre de communication avec les agriculteurs, les élus et les acteurs de la société civile dans la commune de Beni Ammart.


Selon le ministre, 6.000 ha d’arbres fruitiers seront plantés d’ici fin 2017 alors que le reste est programmé pour l’an prochain. Ce programme comprend des projets intégrés portant sur l’industrie de transformation et la production de produits laitiers, notamment à Al Hoceima, a fait savoir le ministre.


De son côté, le directeur régional de l’agriculture dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Alami a relevé que plus de 90 % du programme établi à l’horizon 2020 a été réalisé à travers la plantation de 16,5 des 18 000 ha programmés.


Ces chiffres placent Al Hoceima à la tête des provinces de la région en la matière, a relevé le responsable, notant que parallèlement à ces programmes, il y a d’autres projets pour la réalisation de 100 km de routes en vue de faciliter la valorisation et la commercialisation des produits agricoles, en plus de plusieurs projets d’irrigation.


Ces différents projets ont nécessité une enveloppe budgétaire de plus de 640 millions de dirhams (MDH), a-t-il expliqué, indiquant que dans le cadre du programme Al Hoceima Manarat al Moutawassit, le ministère compte investir près de 280 MDH dans le cadre notamment des programmes “Massalik” , irrigation et arbres fruitiers.


Pour sa part, le directeur général de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie, Karim Tajmouati, a fait savoir que l’Agence a démarré un projet d’immatriculation qui porte sur les 31 communes rurales de la province d’Al Hoceima, précisant que ce projet, qui s’étale sur la période 2017-2021, couvre une superficie globale de près de 215.000 ha.


Pour la réalisation de ce projet, l’agence a mobilisé plus de 500 MDH, a-t-il dit, ajoutant que ce projet a déjà démarré dans certaines régions à travers la production de plus de 7 000 titres fonciers.


Dans la ville d’Al Hoceima, le ministre a présidé la cérémonie de signature de la convention relative à la gestion de la plateforme logistique et commerciale des produits de terroir Ait Kamra.


La convention a été signée par le directeur régional de l’Agriculture Mohamed Alami Ouaddane, le directeur général par intérim de l’Agence de développement agricole et le gérant de la société Med Terroir.

Par et
Le Desk Newsroom