Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

SentenceUn an ferme pour Hajar Raissouni, « une criante injustice »

30.09.2019 à 20 H 32 • Mis à jour le 30.09.2019 à 20 H 32
Par La rédaction
Arrêtée et jetée en prison pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage », la jeune journaliste marocaine Hajar Raissouni a été condamnée lundi à une peine d’un an de prison ferme. Un jour noir pour les libertés au Maroc
Réservé aux abonnés Il vous reste 98% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par La rédaction
En partenariat avec Mediapart
Le Desk Newsroom