Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

EnquêteBitcoin à Dakhla : Michael Toporek sanctuarise Soluna de ses déboires au Maroc

08.09.2021 à 01 H 05 • Mis à jour le 08.09.2021 à 01 H 05
Par
Le projet baptisé « Harmattan » de « ferme à bitcoins » à Dakhla qui promettait, sur le papier, de faire du Maroc un Eldorado du minage de cryptomonnaies sous couvert de blockchain pourrait bien se transformer en mirage du désert : l’Américain Michael Toporek, en délicatesse avec ses anciens partenaires, dont le fonds AfricInvest, a séparé le wagon marocain de ses investissements américains. Une pirouette pour geler, voire abandonner l’affaire
Réservé aux abonnés Il vous reste 94% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom