logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Musique

À la ville du Détroit, le TANJazz marquera son retour dans un esprit de renouvellement

07.09.2022 à 06 H 42 • Mis à jour le 07.09.2022 à 06 H 42 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Pas moins de 17 nationalités différentes seront à l'honneur lors de la 21ème édition de TANJazz, prévue à la ville du détroit. Un rendez-vous multiculturel qui marque son retour après trois ans d'arrêt

La 21ème édition de TANJAzz, prévue du 22 au 24 septembre à Tanger, a révélé mardi soir à Casablanca, son programme qui offre une riche palette de styles musicaux avec près de 30 formations de 17 nationalités et de quatre continents différents.


World music, swing, blues, soul, musique latine, gnaoua, tziganes, folk et électro sont au menu de cet événement artistique qui propose des concerts avec têtes d'affiche internationales au Palais des Institutions Italiennes, outre concerts gratuits, cours de danse, fanfare déambulatoire, Afters et brunchs animés en ville.


Ce festival, qui souffle sa 21è bougie grâce à des partenaires fidèles comme la Fondation BMCI et le soutien actif de nombreux acteurs institutionnels, des autorités publiques de Tanger, ainsi que de sponsors, est organisé dans une dynamique de pérennisation des acquis et un esprit de renouvellement.


Moulay Ahmed Alami, directeur du festival TANJazz. Crédit : Mustapha Razi / Le Desk


A cet égard, le directeur du festival, Moulay Ahmed Alami a souligné que l'édition 2022, qui intervient après 3 ans d’arrêt à cause du Covid-19, se veut une édition ambitieuse qui s’inscrit dans la continuité et l’esprit de ce festival avec une expérience festivalière unique, élégante, festive et conviviale ayant la capacité à réunir les publics de générations différentes, venus de Tanger et de sa région, ainsi que diverses villes marocaines, outre de nombreux participants étrangers.


Et de poursuivre que le festival a concocté un programme riche et diversifié qui promeut les valeurs de pluralité avec notamment « TANJAzz en ville » et « FANFARE » pour animer les lieux emblématiques de Tanger et les ruelles de Tanger, le but étant de s’ouvrir à un plus large public, des cours de danse (de Lindy Hop, Charleston et Swing) à titre gracieux assurés par le collectif français "Shake The Swing", outre des concerts gratuits.


Alami a relevé aussi qu’en plus de la programmation artistique, le festival prévoit « Les Hotspots » à la faveur des partenariats noués avec plus de 20 adresses des plus prisées à Tanger ( Musées et galeries d’art, Hôtels, restaurants, concept store et ateliers de créateurs), notant que des Afters sont aussi prévus avec un line-up éclectique composé de 4 DJ marocains.


Philippe Dumel, président du directoire de la BMCI et Moulay Ahmed Alami, directeur du Festival TANJazz. Crédit : Mustapha Razi / Le Desk


Une pléiade d’artistes se succéderont sur les trois de scènes du festival. Il s’agit notamment des Frères Souissi, le trio formé par Ali, Hassan et Hamza, qui ont créé un genre musical unique, un Jazz inspiré de la culture musicale marocaine, la chanteuse anglaise Ali Affleck "jazz vintage" la chanteuse marocaine Meryem Aassid qui offrira un concert aux couleurs Jazz Amazigh, le groupe français The Yellbows avec des compositions originales aux couleurs du Sud des Etats-Unis, le Maâlem tangérois Abdelmajid Domnati et sa formation Gnawa Express.


Au programme figurent aussi le groupe The Rabid Roosters, composé de 8 musiciens de différentes nationalités, J.P. Bimeni &  The Black Belts (Burundi), Bonga (ANGOLA), Icône de la musique angolaise, le talentueux musicien marocain Mehdi Nassouli, Goran Bregovic (Serbie), Toni Green (Etats Unis), Diva de la soul du 21e siècle, le Grupo Compay Segundo (Cuba), Ambassadeurs de la musique cubaine, Yazz Ahmed (Bahreïn/ Royaume-Uni), Une des rares femmes trompettistes d’origine bahreïni-britannique, Monty Alexander (Jamaïque), Alfa Mist (Royaume Uni), Figure incontournable de la scène jazz-hop britannique, Avishai Cohen Trio (Israël), Marco Guidolotti Quartet (Italie), Youn Sun Nah Quartet (Corée du Sud).


Parmi les stars à se produire au Festival, il y a lieu de citer également The Rabid Roosters (Espagne), The Yellbows (France) et Ali Affleck (Royaume Uni), outre les sets de DJs nationaux et internationaux avec Alia (Belgique), Daox (Maroc) et Khalil Riyahi (Pays-Bas).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture