logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Exposition

Au Comptoir des Mines, l’artiste-photographe Khalil Nemmaoui rend hommage aux travailleurs de la santé

13.12.2022 à 14 H 57 • Mis à jour le 13.12.2022 à 14 H 59 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Khalil Nemmaoui ouvrira ce vendredi le bal du nouveau cycle d’expositions « Focus » de la galerie Comptoir des Mines de Marrakech, à travers une exposition photographie qui s’inscrit dans sa démarche de documentation poétique, rendant un bel hommage au corps médical

Ce vendredi, la galerie Comptoir des Mines inaugure son nouveau cycle d’expositions « Focus », dédié aux artistes avec qui elle a mené plusieurs projets par le passé.


Khalil Nemmaoui, le photographe marocain ayant déjà porté quatre projets avec la galerie entre 2017 et 2021, donnera le coup d'envoi au programme « Focus », en présentant pour la première fois au Maroc des photographies de sa série « Le Serment d’Hippocrate ».


Il s'agit d'une recherche jamais dévoilée au Maroc jusque-là, mais qui avait toutefois été déjà montrée au musée français MRAC Occitanie en 2021, dans le cadre de l'exposition collective « Distance ardente ».


« Le Serment d’Hippocrate » rend hommage aux travailleurs de la santé, soldats de première ligne notamment en pleine pandémie, et offre ainsi aux visiteurs de la galerie « un témoignage sans concession sur « un corps de métiers » mis à mal par les enjeux de la globalisation ».


KHALIL NEMMAOUI -Serment d’Hippocrate #7, 2020


Khalil Nemmaoui, ce photographe adoubé en 2011 lors des Rencontres Internationales de la Photographie à Bamako, lorsque sa série « La Maison de l’Arbre » a remporté le Prix de la Francophonie, a découvert la photographie très tôt.


Il a dans un premier temps travaillé en tant que photographe de presse, avant de se lancer en 1996, en montrant un premier travail personnel à l’institut Français de Casablanca sous le nom de « Casablanca Fragments d’Imaginaire ». 


Depuis, il enchaîne les expositions et récolte des prix dans la foulée. Il publie Portfolio dans La Revue Noire en 1998, expose sa série la plus emblématique « La Maison de l’Arbre » à la biennale Photoquai du Musée du Quai Branly et au Caroussel du Louvre pour le « Paris Photo », et participe à plusieurs résidences d’artistes dont « La Cité des Arts » à Paris en 2010, et le Head Land Center for the Arts à San Fransisco en 2014.



Notons que le travail photographique de Khalil Nemmaoui est présent dans plusieurs collections dont celles du Musée Mohamed VI d’Art Moderne et Contemporain, la Fondation CDG, la Fondation Attijari Wafabank, la Fondation Alliances, ou encore l’Institut du Monde Arabe à Paris.


culture - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture