S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Concert

Festival Gnaoua 2024: 5 concerts de fusion à l’affiche

21.05.2024 à 15 H 13 • Mis à jour le 21.05.2024 à 15 H 24 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Dans un mois, les amoureux de la musique Gnaoua pourront assister à une 25ème édition vibrante au rythme de 53 concerts et plus de 400 artistes nationaux et internationaux. Celle-ci mettra en valeur la fusion entre la musique des Gnaouas et la culture marocaine, ainsi que les autres musiques du monde

À l’occasion de cette 25e édition, le festival de la citadelle fortifiée rendra hommage à la culture africaine et à l’héritage musical de la région avec 5 concerts de fusion, avec des talents venus d’Afrique du Sud, d’Espagne, des États-Unis, de France, du Mali et du Sénégal, pour se confronter aux Maâlems Gnaoua, « devenus maîtres dans l’art de mêler leur répertoire à ceux des musiciens du monde », annoncent les organisateurs.


Cette programmation s'ajoute, comme à l'accoutumée, aux lila intimistes, et grands débats d’idées, mais aussi aux ateliers de musique pour découvrir et apprendre la musique Gnaoua, ses instruments, ses rythmes et son histoire.


Après une première performance, lors du concert d'ouverture de l'édition précédente du festival, Maâlem Mohamed Kouyou, revient cette année pour un concert de fusion aux côtés du marocain Rhani Krija, du français Jon Grandcamp, du trompettiste HBS Trumpet, du saxophoniste Kike Perdomo et du « surdoué de la guitare électrique », le malien Guimba Kouyaté.


Ensuite, c’est la rencontre entre deux talents d’exception : Alune Wade, virtuose sénégalais de la basse, compositeur et chanteur, qui croisera ses notes avec le jeune Maâlem Abdelmalek El Kadiri, fils spirituel des plus grands maîtres gnaouis.

 

Viendra ensuite le tour de « l’un des meilleurs joueurs de Kora au monde », Ablaye Cissoko qui jouera aux côtés de Mehdi Qamoum avec son guembri électrique. « Une conversation musicale entre deux artistes authentiques et actuels », précisent les organisateurs.


Pour cette 25e édition du Festival, Tariq, l'héritier du clan « Hmitti » qui travaille sur la musique électro depuis 2011, se confrontera à une véritable bombe musicale, le groupe Sud-Africain BCUC. « Un concert qui promet d’être d’une intensité rare », souligne-t-on.

 

Enfin, Hamid El Kasri et Bokanté, avec leur instrumentation atypique et performances vocales exceptionnelles, vont explorer sur la scène d'Essaouira la richesse des sonorités créoles et la profondeur spirituelle de la musique Gnaoua.

culture - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture