S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Art

Safae Labzae, peinture viscérale

14.02.2024 à 16 H 04 • Mis à jour le 14.02.2024 à 16 H 04 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
En cette journée pluvieuse, vendredi 9 février, nous nous sommes rendus chez Safae Labzae, dans son atelier à Marrakech, afin de découvrir les œuvres qu'elle exposera, jusqu’au 9 mars, à L'envers de la ville ocre, lors d'un group-show intitulé « Calling the Sun »

Safa Labzae nous accueille chaleureusement dans son atelier-maison situé à Derb Chemaa, à quelques pas de Jamaa El Fna et de son effervescence culturelle. Dans la fleur de l'âge, elle jongle habilement entre des activités diverses avec un rare esprit de méthode. De fait, elle est tout uniment architecte et artiste-peintre.


Son premier amour fut le dessin, dans lequel elle entra comme on entre en religion. Cependant, elle se tourna rapidement vers le théâtre avant de bifurquer vers la peinture. « À un certain moment, j'ai ressenti le besoin de laisser libre cours à mon imagination  », répète-t-elle souvent, comme pour se convaincre qu'elle a choisi la bonne voie.


Un cheminement qu'elle a embrassé avec ferveur, armée seulement de sa foi ardente. « L'art est un moyen d'expression et d'évasion où je peux explorer mes émotions et mes idées de manière libre et créative », explique-t-elle.


Safae Labzae au travail. Crédit : Philippine Antoine.


Bousculant les conventions établies, l'œuvre de Safae Labzae marie habilement le réel et l'imaginaire dans un fratras parfaitement organisé. « Mon processus créatif est plutôt intuitif  », souligne l'artiste. L'accumulation des motifs et des couleurs crée un ensemble entrelacé où se mêlent subtilement les différents éléments. Ces assemblages, faits de superpositions et de palimpsestes, résultent d'une intuition profonde mais aussi d'une élaboration méticuleuse, révélant ainsi de multiples sens cachées.


Inclassable, son art émane de son insatiable curiosité, laquelle l'incite à recueillir une multitude d'informations sur le monde qui l'entoure afin de construire son univers fictif. « Il n'y a pas de phase préparatoire, à part toute cette accumulation de connaissances, toutes ces lectures et toutes ces curiosités...  », mentionne-t-elle.


« Mon style artistique est assez éclectique. Je puise mon inspiration dans diverses influences, allant de l'art contemporain à l'art traditionnel (…) J'aime expérimenter avec différentes techniques et matériaux. Jouer avec les couleurs, les textures et les formes me passionne, car cela me permet de créer des compositions dynamiques qui suscitent l'émotion et l'interprétation  », nous dit Safae.


Safa Labzae dans son atelier, à Marrakech, 2023. Crédit : Philippine Antoine.


Ses figures d'un autre monde perturbent. Car l'artiste, sans grandiloquence, nous renvoie à notre propre condition : celle de marionnettes de carnaval, des silhouettes vacillantes en quête de repères. Safae Labzae donne une forme à l'informe, l'exagérant parfois. Chacune des pièces présentées aborde des sujets qui la fascinent, l'amusent, l'interpellent ou la choquent, sur lesquels elle porte un regard tour à tour humoristique, grinçant voire cynique.


Nous, nous sommes tombés sous le charme de cette peinture, qui se distingue audacieusement des sentiers battus de la peinture marocaine. Les œuvres exposées incarnent l'ambition d'une artiste désireuse de représenter la condition humaine à travers des thèmes tels que le désir, l'amour et l'émotion. Cette ambition dépasse largement les productions superficielles et bavardes auxquelles nous sommes souvent confrontés.

culture - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture