Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Expo

Yves Saint Laurent, Tamy Tazi et Fernando Sanchez : une « amitié marocaine »

19.10.2021 à 12 H 44 • Mis à jour le 19.10.2021 à 15 H 58
Par
Pour la réouverture du Musée YSL à Marrakech, une nouvelle exposition qui explore l’amitié et les sphères d’inspiration communes aux trois couturiers qui avaient une même passion pour le Maroc, ses couleurs, son exubérance, le foisonnement de ses richesses

Pour le lancement de cette nouvelle saison culturelle et jusqu’à fin mai prochain, la structure muséale offre une exposition inédite intitulée « Une amitié marocaine  ». Pensée comme une vitrine culturelle et artistique, le Musée Yves Saint Laurent Marrakech poursuit ainsi une programmation qui met particulièrement à l’honneur la création moderne et contemporaine, notamment au Maroc.


Le public est donc invité à découvrir pendant près de six mois, une exposition qui explore l’amitié et les sphères d’inspiration communes à trois couturiers de renommée internationale : Tamy Tazi, Fernando Sanchez (1935-2006) et Yves Saint Laurent (1936-2008), qui partagent une même passion pour le Maroc, ses couleurs, son exubérance et le foisonnement de ses richesses.


YSL avec Tamy Tazi à Marrakech. Circa 1970. Alexis Sorrin (Jardin Majorelle)


« Tous trois partagent un sens fort de l’amitié, s’intéressent passionné ment aux arts décoratifs et aux arts appliqués du Maroc et sont fascinés  par la couleur, « la violence des accords, l’insolence des mélanges, l’ardeur  des inventions » (Yves Saint Laurent). Ils portent une attention particulièrement aiguë « au mystère des rues de Marrakech » (Fernando Sanchez), à  cette ville qui leur a « amené la couleur » (Yves Saint Laurent). Leur passion pour cette « merveilleuse inconnue » les réunira régulièrement », annonce le communiqué.  


Exposition au Musée Yves Saint Laurent.


Cette exposition, la première à confronter les regards de ces trois artistes et à évoquer les moments clefs de ce dialogue qui a commencé dès la fin des années 1960, réunit un ensemble d’œuvres maîtresses parmi les plus représentatives de leurs recherches comme de leur complicité.


« On ne peut comprendre l’itinéraire riche et foisonnant de l’œuvre de Yves Saint Laurent sans tenir compte de son amitié avec Tamy Tazi et Fernando Sanchez, entretenue pendant 40 ans  », lit-on dans une note de présentation de ladite exposition.


Croquis d'YSL. Alexis Sornin (Jardin Majorelle)


Leurs œuvres, qui entrent souvent en résonance les unes avec les autres, en témoignent. Tamy Tazi a, de son côté, su réinventer le caftan, en lui donnant une silhouette plus élancée et plus affinée, offrant aux femmes une aisance nouvelle, tout en soulignant leurs lignes. Elle en élargit le répertoire, en jouant tant des codes vestimentaires que de la variation des formes et des couleurs.


Exposition au Musée Yves Saint Laurent.


Par des jeux de rapprochements et de renvois, l’exposition montre comment les univers visuels partagés par les trois amis et couturiers les ont influencés, comment, chacun à sa manière, ils ont cherché à les réinventer. Ainsi, toutes les créations exposées doivent être vues et perçues à la lumière de leur amitié réciproque et de leur jeu permanent de réinterprétations successives et de reprises créatrices.


 Du 16.10.2021 au 29.05.2022 –  Musée Yves Saint Laurent, Marrakech. Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 10h à 18h. Dernière admission à 17h30

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture