Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Désintox
Media Fail

Affaire Ghali: Le Polisario crie au complot sur la base d’informations travesties

04.05.2021 à 01 H 34 • Mis à jour le 04.05.2021 à 01 H 34
Par
Deux faits ont été avancés par les pro-Polisario pour prétendre que l’Espagne a cédé au «chantage» du Maroc pour faire auditionner Brahim Ghali par sa justice : un tweet du correspondant de l’agence EFE à Rabat faussement interprété et l’absence du nom du chef des séparatistes sur un tableau des audiences au 5 mai, brandie comme preuve. Voici pourquoi ces deux « arguments » sont fallacieux
Réservé aux abonnés Il vous reste 93% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Désintox