S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Désintox
Media Fail

Voiture coûtant 2,48 millions de dirhams pour Ghita Mezzour: ce qu’il en est réellement

08.05.2024 à 11 H 29 • Mis à jour le 08.05.2024 à 11 H 29 • Temps de lecture : 0 minutes
Par
Diffusée par la presse arabophone et reprise sur les réseaux sociaux, l'information d'une voiture de 2,48 millions de dirhams (MDH) acquise par la ministre délégué Ghita Mezzour est une fake news. Notre désintox
À l'origine
L'« information » est publiée ce mercredi dans le quotidien arabophone Al Akhbar, dirigé par Rachid Dini: « la ministre délégué Ghita Mezzour ira à l'encontre des instructions du chef du gouvernement Aziz Akhannouch, en lançant un appel d'offres pour l'acquisition de quatre voitures de luxe, nécessitant un montant supérieur à 480 millions de centimes (comprendre 4,8 millions de dirhams (MDH);ndlr ». Une des voitures coûterait 2,48 MDH et serait de type hybride.
Les détails
Le journal Al Akhbar précise que l'ouverture des plis a eu lieu ce 7 mai. La même source ajoute que le marché est divisé en quatre lots: une voiture à 1,27 MDH, deux voitures à 640 000 DH et 410 000 DH, et enfin une quatrième voiture hybride à 2,48 MDH.

Le quotidien conclut, dans sa rubrique dédié aux coulisses, que la ministre a émis comme condition une marque précise.

L'information, publiée ce mardi, est immédiatement reprise par un autre média arabophone: cette fois-ci en ligne, à savoir Rue20. Tout en citant Al Akhbar, Rue20 reprend les mêmes informations, en ajoutant qu'il s'agit de la plus jeune ministre du gouvernement.

Ru20 finit par souligner que « les Marocains découvriront une jeune ministre qui va acquérir une voiture de luxe de type Mercedes ».

Durant ce mercredi, l'information a aussi fait le tour des réseaux sociaux, autant sur X (ex-Twitter) que sur Facebook.
Les faits réels
Selon des sources consultées par Le Desk, ce n'est pas du tout le cas. Une fake-news qui trouve sa source dans la lecture erronée des documents d'un appel d'offres mis en jeu le 22 mars dernier. Contrairement à ce qu'affirme Al Akhbar, l'ouverture des plis n'a pas eu lieu ce mardi. Elle a été reportée au 16 mai.

Dans le détail, il s'agit effectivement d'un marché divisé en quatre lots, avec un montant total de 4,8 MDH.

Le premier lot porte sur une voiture berline de luxe. Son prix est de 645 000 dirhams (DH). Comme il est de coutume dans ce type d'appel d'offres, et ce n'est pas une règle, la marque n'est pas précisée. A peine souligne-t-on que le véhicule devrait avoir certaines caractéristiques, dont notamment être diesel, de 320 chevaux, automatique, etc... Des spécifications qui pourraient correspondre par exemple à une BMW série 3.

Le deuxième lot porte cette fois-ci sur une autre berline, de catégorie 1, avec 265 chevaux. Son prix: 412 800 DH. Les voitures qu'on peut toucher à ce prix: Honda Civic, Mazda 6 ou encore Skoda Superb que les institutions publiques achètent régulièrement...

Le troisième lot du marché nécessitera une enveloppe de 1,2 MDH. Contrairement à ce qui a pu être relayé, ce prix ne concerne pas qu'une seule voiture. Mais plutôt cinq. Soit 210 000 DH pour chaque voiture...

Enfin, et c'est là où la fake news est plus flagrante, c'est qu'au niveau du lot 4, les 2,4 MDH concernent plutôt 10 véhicules. Soit donc 240 000 par véhicule qui devra être hybride. A ce prix, on pense immédiatement à des Toyota Yaris hybride. Bien loin d'une Mercedes de luxe à laquelle la presse arabophone fait référence...
Le verdict
Ce n'est pas la première fois que des confrères s'emmêlent les pinceaux s'agissant de marchés publics: preuve en est, plusieurs fake news que nous avons régulièrement relevées dans cette même rubrique, mêlant manque de rigueur et populisme, avec en prime cette fois-ci, du sexisme.

desintox - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Le Desk Désintox