Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°682.Au RNI, l’hémorragie des cadres ne faiblit pas à la veille des élections

23.04.2021 à 01 H 30 • Mis à jour le 23.04.2021 à 01 H 30
Par
Depuis son arrivée à la tête du parti en 2016, les efforts déployés par Aziz Akhannouch pour défaire le Rassemblement national des indépendants (RNI) de son image de parti de l’Administration et s’acheter une virginité politique auprès des Marocains semblent aujourd’hui tristement vains. Décryptage
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En clair