Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°418.«Fuite des cerveaux»: les non-dits de la communication de crise d’Atos au Maroc

05.03.2019 à 22 H 27 • Mis à jour le 05.03.2019 à 22 H 27
Par
L’affaire Atos a repris de plus belle depuis que Le Desk a mené sa contre-enquête sur les ressorts de l’initiative d’organiser dans un hôtel de Casablanca une session de recrutement d’ingénieurs marocains afin de subvenir aux besoins du groupe en France. Accouru au Maroc, Francis Meston, patron de la zone IMEA, a tenté un nouveau storytelling sans répondre aux questions essentielles…
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par Ali Amar @MarocAmar
Le Desk En clair