Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En clair

n°646.La découverte d’une nouvelle variante du coronavirus inquiète le Royaume-Uni

20.12.2020 à 08 H 32 • Mis à jour le 20.12.2020 à 19 H 41
Par
Une nouvelle variante du SARS-CoV-2 a poussé ce week-end le gouvernement britannique à reconfiner une partie de son territoire, tandis que les Pays-Bas ont annoncé la suspension des vols provenant du Royaume-Uni. Explications au sujet de cette nouvelle souche qui inquiète l'Europe

Depuis quelques jours, une nouvelle variante du SARS-CoV-2 est apparue au Royaume-Uni. Une zone est particulièrement visée : le sud-est de l’Angleterre, dans le comté du Kent. D’après les premières constatations, cette nouvelle souche permet au virus de se transmettre plus facilement et plus rapidement. Elle contient 23 mutations, ce qui représente « un nombre inhabituellement élevé, beaucoup étant associées aux changements dans la protéine que le virus fabrique », a relevé Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement britannique, lors d’une conférence de presse tenue ce samedi.


Au sud et dans l’est de l’Angleterre, la nouvelle souche de la Covid-19 a été observée chez plus de 1 000 personnes, d’après l’agence Public Health England (PHE) qui dépend du ministère de la Santé britannique. Ce nombre augmente rapidement, fait savoir le secrétaire à la Santé, Matt Hancock.


À la question de savoir si cette nouvelle souche est plus dangereuse, le Guardian rapporte que rien n’indique pour le moment que ce virus soit plus dangereux que les autres coronavirus SARS-CoV-2. On sait toutefois que la transmission est plus rapide, ce qui rend difficile tout contrôle de la pandémie. Cité toujours par le Guardian, Ravi Gupta, professeur de microbiologie clinique à l’Université de Cambriduqe, précise que les autorités doivent sévir contre cela. « Nous ne savons pas ce que cela va faire à long terme, mais nous ne pouvons pas prendre de risque. Il est peu probable que cela rende les gens plus malades, mais cela pourrait rendre le contrôle plus difficile ».


Dans sa conférence de presse, Patrick Vallance a toutefois souligné que nombre de recherches scientifiques estiment que les vaccins continueront à offrir une réponse « adéquate » à la Covid-19, malgré la nouvelle souche. Rien n’indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou qu’elle affecte les vaccins et les traitements, mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela, a pour sa part souligné Chris Whitty, le médecin-chef de l’Angleterre, dans un communiqué.


Le Royaume-Uni a informé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) de la propagation plus rapide de cette variante, fait-on savoir. En attendant, le gouvernement britannique a décidé de reconfiner la capitale, Londres, mais aussi le sud-est de l’Angleterre dès ce dimanche. Les retrouvailles de Noël seront donc annulées dans ces localités. Les commerces non essentiels ne pourront plus rouvrir et les pubs, restaurants et musées, déjà fermés mercredi, continueront de l’être deux semaines supplémentaires.


« Ce strict tour de vis était il y a encore quelques jours rejeté par Boris Johnson. Au contraire , un relâchement était prévu pour permettre à jusqu’à trois foyers de se retrouver pendant cinq jours autour de Noël », note l’AFP. « C’est avec le coeur lourd que je dois vous dire que nous ne pouvons pas laisser Noël se dérouler comme prévu », a expliqué le Premier ministre britannique dans une allocution télévisée cité par l’agence de presse, assurant n’avoir « pas le choix ».


De leur côté, les Pays-bas ont annoncé ce dimanche la suspension des vols en provenance de Royame-Uni. Cette décision vient à la suite de la découverte d’un cas de contamination par la même variante circulant dans une partie du territoire britannique. La suspension des vols, prenant effet ce dimanche à 6h, restera en vigueur jusqu’au 1er janvier.



L’Europe n’est pas la seule à être frappée par ce Covid-19 d’un nouveau genre : en Afrique du sud, le couvre-feu a été élargi et les restrictions sont renforcées, en raison d’une nouvelle vague de la Covid-19, se propageant rapidement et touchant surtout les jeunes. Le vendredi, le ministère de la Santé sud-africain a aussi révélé l’existence d’une nouvelle souche de coronavirus. Ce nouveau coronavirus est intitulé « variante 501.V2 » et a déjà été signalé à l’Organisation mondiale de la Santé, fait savoir Zwelini Mkhize, ministre de la Santé sud-africain. « Nous voyons une proportion beaucoup plus élevée de la nouvelle que dans le reste du monde », a pour sa part commenté un responsable sanitaire du pays.

Par
Le Desk En clair