Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

France
Affaire du Riad de Marrakech : le clan Balkany renvoyé en correctionnelle

25.07.2017 à 23 H 56 • Mis à jour le 25.07.2017 à 23 H 56
Par

Le Parquet national financier (PNF) a demandé le renvoi en correctionnelle de Patrick Balkany, maire Les Républicains de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), de son épouse Isabelle et de l’un de leurs enfants pour blanchiment de fraude fiscale aggravée, a-t-on appris mardi de source judiciaire.


Le PNF a aussi requis le renvoi de l’ancien député pour corruption passive, blanchiment de corruption par une personne dépositaire de l’autorité et chargée d’une mission de service public ainsi que prise illégale d’intérêts, précise-t-on de même source.


Retrouvez nos articles sur l’affaire Balkany


Le parquet demande le renvoi des époux Balkany pour déclaration mensongère de situation patrimoniale à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Il demande enfin le renvoi devant le tribunal d’un collaborateur du maire, d’un homme d’affaires saoudien et de l’avocat Arnaud Claude, par ailleurs associé de Nicolas Sarkozy.


« Nous n’avons pas été informés de ce réquisitoire et ne souhaitons donc pas faire de commentaires à ce stade », a réagi Isabelle Balkany, interrogée par l’AFP. « Je regrette une fois de plus d’être informé par les médias » et que « ce réquisitoire intervienne au cœur de l’été », a déclaré de son côté l’avocat du couple, Me Grégoire Lafarge.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu