S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Justice
Arrêté en Inde pour trafic de drogue, un Marocain déporté au royaume ce mercredi

17.04.2024 à 09 H 02 • Mis à jour le 17.04.2024 à 10 H 40 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Un ressortissant marocain suspecté d’être impliqué dans des activités illégales de trafic de drogue a récemment été appréhendé et arrêté en Inde par le Service de lutte contre le narcotrafic de Hyderabad, ou Hyderabad Narcotics Enforcement Wing (HNEW) en anglais. Le mis en cause, appelé Amine Achbili, sera déporté au Maroc ce 17 avril, après l’approbation de toutes les autorisations nécessaires, rapporte la presse indienne.


Selon la même source, le jeune marocain de 27 ans séjournait à Hyderabad malgré l'expiration de son visa et de son passeport. Le HNEW a agi sur la base d'informations « crédibles » et a mené le processus d'expulsion pour empêcher toute implication ultérieure dans des activités préjudiciables à la sécurité du pays. Suite à l'arrestation d'Achbili, les autorités ont coordonné avec le Bureau d'enregistrement régional des étrangers et l'Ambassade du Maroc à New Delhi pour faciliter son expulsion. Entre temps, des ordres de restriction de mouvement ont été issus à son encontre, et il a été temporairement détenu à Hyderabad.


Né de parents marocains ayant migré en Arabie saoudite, il a terminé ses études dans la ville de Taëf avant de voyager à Hyderabad avec un visa étudiant. Initialement inscrit au cycle de licence en informatique appliquée (BCA) à l'Université Osmania, sa dépendance au cannabis a entraîné une fréquentation irrégulière de l'établissement d'enseignement et son implication dans des activités illégales, ajoute-t-on.


Les enquêtes menées par les services de sécurité indiens ont révélé l’association de Achbili avec des trafiquants de drogue locaux, dont Saeed Ali Mohammad Al Kafri, un réfugié palestinien, et Romy Bharat Kalyani, précédemment arrêté pour des délits liés à la drogue par la police de Mumbai et de Goa. Il a été ensuite arrêté, en possession de drogues, dont des pilules d'ecstasy, de la MDMA et du cannabis, par la police de Panjagutta. Al Kafri, connu pour son implication dans plusieurs affaires de trafic de drogue et de psychotropes à Hyderabad, a joué un rôle significatif dans les activités illégales d'Amine, malgré son statut de réfugié originaire de Syrie, indique la même source.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu