Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Téléprocès
Au Maroc, près de 1 000 détenus jugés à distance à cause du Covid-19

01.05.2020 à 03 H 14 • Mis à jour le 01.05.2020 à 03 H 14
Par

Dans le cadre de l’adoption des procès à distance, il a été procédé à l’équipement des salles dédiées à cette opération dans les établissements pénitentiaires, et ce dans le cadre des procédures de préventions visant à lutter contre la propagation du coronavirus dans ces établissements, a indiqué une source au ministère public.


Quelque 960 détenus ont été soumis au procès dans ce format, a indiqué la source, ajoutant que le nombre de salles de procès à distance complétement équipées à cette fin s’est établi à 65, alors qu’une seule salle est équipée en attendant le renforcement du débit internet.


Les prisons ne disposant pas de salles dédiées à cette opération sont au nombre de 11, a ajouté la source, expliquant que parmi ces 11 établissements figurent huit qui abritent des détenus ayant été jugés en dernier ressort, et un dont les procès se tiennent dans un autre établissement pénitentiaire (la prison locale de Aid Sebaa 2 –  femmes), alors que les procès ont été suspendus dans un autre établissement en accord avec les autorités judiciaires (prison locale de Salé 2).


Les travaux d’équipement d’une salle au sein de la prison locale d’Ouarzazate ont été interrompus en raison des circonstances que connaît cet établissement (foyer de contamination), a conclu la source.

Par
Le Desk En continu