S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Formation
« Compact II »: inauguration officielle de l’ISTA Had Soualem

18.02.2023 à 10 H 04 • Mis à jour le 19.02.2023 à 00 H 08 • Temps de lecture : 4 minutes
Par

L’Institut Spécialisé de Technologie Appliquée (ISTA) de Had Soualem a été inauguré, ce vendredi, avec comme objectif d’enrichir l’offre de formation au niveau de la province de Berrechid.


La cérémonie de lancement de l’institut a été présidée par Said Slaoui, directeur des ressources humaines et représentant de Loubna Tricha, directrice générale de l’OFPPT, Kyeh Kim, vice-présidente adjointe principale à MCC, et Malika Laasri, directrice générale de l’Agence MCA-Morocco, en présence de Jonathan Richart, vice-président adjoint à MCC en charge des infrastructures, de l’environnement et du secteur privé, de Carrie Monahan, directrice résidente de MCC au Maroc, de Mohammed El Sebbak, secrétaire général par intérim du département de la Formation Professionnelle, des représentants des autorités locales, de Annas Smires Bennani, président de l’Association des Industriels Soualem-Sahel (AISS) et des autres parties prenantes au projet.


L’ISTA Had Soualem est l’un des 15 établissements de la formation professionnelle (EFP) bénéficiaires du soutien du Fonds « Charaka », mis en place par l’Agence MCA-Morocco dans le cadre du programme de coopération « Compact II », conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis, représenté par MCC.


Le Fonds « Charaka » se veut une contribution à la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes, à l’amélioration de la compétitivité des entreprises et à l’adoption de modes de gouvernance concertés avec les professionnels.


Mobilisant un investissement total de près de 75,3 millions de dirhams (MDH), dont un apport du Fonds « Charaka » à hauteur de 75 % et une contribution de l’OFPPT de 25 %, le projet de création de l’ISTA de Had Soualem est porté par l’Office, en partenariat avec le Ministère de l’Industrie et du Commerce et le président de l’Association des Industriels Soualem-Sahel (AISS).


L’ISTA Had Soualem offrira, à terme, une capacité d’accueil de 1 224 places pédagogiques annuellement en formation diplômante (Technicien Spécialisé, Technicien et Qualification) et en formation qualifiante et ce, dans 19 filières couvrant les secteurs de l’Industrie, Gestion et Commerce, Digital, Textile Habillement et Bâtiment et Travaux Publics/Matériaux de construction.


À cette occasion, la vice-présidente adjointe principale à MCC a souligné que l’inauguration est l’occasion de rencontrer les stagiaires et les enseignants de cet établissement de formation, se disant optimiste pour l’avenir du Maroc à la faveur de sa jeunesse qui s’inscrit en nombre dans les établissements de formation pour acquérir des connaissances dans différents secteurs.


Dans une déclaration à la presse, Kyeh Kim a précisé que ce centre est une composante du don de MCC estimé à 460 millions de dollars américains (M $), saluant le partenariat et la contribution de l’OFPTT, du ministère de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences et les partenaires pour mettre en place cette structure dédiée à la jeunesse marocaine.


De son côté, Fatima Bouhafa, directrice du projet de la formation professionnelle à MCA a souligné que ce centre a été créé et financé dans le cadre du Fonds « Charaka », dont le budget s’élève à 1 milliard de dirhams (MMDH) et qui fait partie d’un programme de partenariat entre les gouvernements du Maroc et des Etats Unis.


Et d’expliquer que ce projet est le fruit d’un partenariat public-privé liant l’OFPPT, qui est le porteur public avec d’autres partenaires et l’Association des Industriels Soualem-Sahel représentant le secteur privé, notant que ce centre assurera la formation à 1 244 stagiaires par an.


Pour sa part, le directeur régional Casablanca-Settat de l’OFPPT, Nourredine Sebki a relevé que ce nouvel établissement de formation avec une capacité de plus de 1 200 places pédagogiques est construit dans le cadre d’un partenariat entre l’OFPPT et MCC, précisant qu’il s’agit d’un premier projet faisant partie de sept autres qui vont renforcer le dispositif de formation.


Sebki a souligné que ce centre va offrir des formations dans des secteurs variés tels l’industrie, la comptabilité, le commerce, la gestion, le bâtiment et textile-habillement, notant que cette structure va accompagner le développement de la zone industrielle de Had Soualem en offrant une main d’œuvre qualifiée.


« Ce projet entre dans le cadre d’ un partenariat public privé avec l’accompagnement de l’association des industriels de Had Soualem qui participera à la gestion de l’établissement dans l’objectif d’une meilleure adéquation emploi-formation », a-t-il dit.


Dans des déclarations à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, les stagiaires de l'ISTA de Had Soualem se sont dits satisfaits d'intégrer cet établissement de formation, notant que la région a tant besoin de ce genre de structures qui assurent une formation de qualité permettant d'intégrer le marché de l'emploi.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu