S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Santé
Coopération renforcée entre Laprophan et Sinopharm pour étendre leur présence pharmaceutique en Afrique

01.11.2023 à 16 H 00 • Mis à jour le 01.11.2023 à 16 H 00 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Une nouvelle étape dans la coopération pharmaceutique entre le Maroc et la Chine a été franchie ce mercredi 1er novembre. Farid Bennis, président des laboratoires Laprophan, acteur de l'industrie pharmaceutique marocaine depuis 1949, et Yan Bing, vice-président de Sinopharm International, leader mondial de la santé avec un chiffre d'affaires consolidé de plus de 80 milliards de dollars, ont signé un Mémorandum d’entente à Casablanca en présence de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, apprend-on d'un communiqué.


Cette entente vise à élargir et amplifier la coopération entre les deux entités au-delà des frontières marocaines pour toucher d'autres régions de l’Afrique. Les deux laboratoires ont convenu de collaborer dans la fabrication, l’importation et la vente de médicaments, de principes actifs pharmaceutiques, de dispositifs et consommables médicaux, ainsi que d'équipements médicaux destinés principalement au marché africain, en mettant l'accent sur l'Afrique de l'Ouest, l'Afrique Centrale et certains pays d’Afrique du Nord, selon la même source.


En plus de ces engagements commerciaux, un accent sera mis sur des actions communes de recherche et développement au Maroc. Celles-ci envisagent le développement de solutions thérapeutiques à partir de plantes médicinales africaines. Laprophan, qui dispose d’un portefeuille de plus de 400 produits et qui est le premier laboratoire marocain à se doter d’un centre de recherche et développement, apportera son expertise et ses ressources en R&D.


Ce Mémorandum d'entente fait suite à un premier accord signé en février 2023 et s'inscrit dans le cadre des efforts pour renforcer la sécurité sanitaire du Maroc, tel que souhaité par le roi Mohammed VI. Cette collaboration reflète également la volonté du président chinois Xi Jinping d'établir une Communauté Sino-Arabe et Sino-Africaine pour un avenir partagé.


Sinopharm, qui fabrique une large gamme de produits incluant des médicaments, des principes actifs, et des dispositifs médicaux, et qui opère plusieurs établissements de santé en Chine, étend ainsi son empreinte sur le continent africain.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu