S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Formation professionnelle
Coopération Sud-Sud: l’OFPPT et la BID signent un protocole d’accord

19.10.2023 à 15 H 26 • Mis à jour le 19.10.2023 à 15 H 26 • Temps de lecture : 5 minutes
Par et

Un mémorandum d'entente (MoU), visant le soutien de la coopération Sud-Sud dans le domaine de la formation professionnelle, a été signé, jeudi à la Cité des métiers et des compétences de Tamesna, entre l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et la Banque islamique de développement (BID).


Paraphé par la directrice générale de l'OFPPT, Loubna Tricha et le directeur du centre régional de la BID à Rabat, Waleed Addas, en présence du président du groupe de la banque, Muhammad Sulaiman Al Jasser, ce MoU définit un cadre global de coopération portant sur le soutien des capacités de développement des pays d’Afrique subsaharienne, membres de la BID.


Il instaure, aussi, un cadre institutionnel pour favoriser et coordonner les actions de coopération menées conjointement, dans le but de développer les dispositifs de formation professionnelle de ces pays, à travers l’approche Reverse Linkage ou Partenariat à Flux Inversés, prônée par la BID et axée sur le partage d’expériences et le transfert d’expertise entre un pays membre, qui dispose d’un savoir-faire avéré dans un domaine d’excellence, et un pays partenaire qui cherche à développer un secteur donné.


A cet effet, le mémorandum permettra de mettre en place un programme de renforcement des capacités des pays membres, de les appuyer en termes de création de centres de formation dans les secteurs prioritaires, d’ingénierie de formation, et de perfectionnement des formateurs et du personnel technico-pédagogique.


En vertu de ce MoU, l’OFPPT et la BID joindront leurs efforts via le déploiement de programmes de formations qualifiantes à fort potentiel et de programmes de promotion de l’entrepreneuriat, en vue de doter la population cible des compétences nécessaires pour une meilleure insertion professionnelle.


Pour la concrétisation de ces projets, la BID, qui contribuera à travers son mécanisme Reverse Linkage de partage d’expertise et de connaissances, a porté son choix sur l’OFPPT en tant que membre de sa Communauté de Développeurs pour le secteur de la formation professionnelle.


Outre la signature de ce mémorandum, cette rencontre a été l’occasion de se féliciter mutuellement des réalisations accomplies depuis l'établissement, en 2017, d’un partenariat entre les deux parties, a indiqué Mme Tricha dans une déclaration à la presse.


Le renouvellement de ce partenariat vise à élargir le périmètre des interventions et des services proposés au profit des pays d’Afrique subsaharienne, a-t-elle souligné, mettant en avant la conviction des deux partenaires à l’importance de développer les compétences des jeunes et de libérer leur potentiel entrepreneurial afin de participer activement à l’essor économique de leurs pays respectifs.


Pour sa part, Addas a souligné que la BID a pour vocation de soutenir le développement des infrastructures essentielles à la croissance économique, mais également des ressources humaines, qui jouent un rôle important dans la préservation des réalisations du développement. Il s’est, par ailleurs, félicité de l’action entreprise par les deux parties dans le soutien des jeunes potentiels, notamment dans le domaine de la formation professionnelle, au Maroc et dans le continent africain.


Les deux parties ont réitéré leur engagement pour l’appui à la création d’autres centres de formation professionnelle dans des secteurs prioritaires identifiés par les pays bénéficiaires, membres de la BID.


Ainsi, l’OFPPT mettra à profit son expertise pour des missions de diagnostic préalable en termes de besoins en compétences de ces pays, mais aussi pour la construction et l’équipement des établissements de formation professionnelle, l’appui institutionnel et la formation des équipes locales.


Dans la même dynamique, les deux partenaires se pencheront sur les moyens de collaboration multipartite et de renforcement du réseau de l’Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle (ADEFOP), qui a vu le jour en 2017 et compte actuellement 20 pays membres.


A ce titre, d’autres pays sont candidats à l’adhésion, notamment le Nigeria, Sao Tomé-et-Principe, l’Union des Comores, Le Liberia, la Libye et la République du Congo. Depuis 2005, l’OFPPT a accueilli plus de 8.470 stagiaires issus de plus d'une quarantaine de pays africains et formé plus de 900 formateurs.


En plus des missions de diagnostic des systèmes de formation professionnelle, réalisées en faveur de 17 pays d’Afrique, l’OFPPT a apporté son appui technique à 9 pays en matière d’ingénierie de formation, notamment dans les secteurs du BTP, de l’hôtellerie et du tourisme, du transport et de la logistique, de l’agriculture et de l’agroalimentaire.


L’OFPPT et la BID disposent à leur actif de nombreux projets de coopération réussis, notamment la formation de 160 formateurs guinéens durant la période 2014-2018, l’élaboration de Curricula en Côte d’Ivoire dans les métiers de l’agroalimentaire et de l’industrie et le lancement du projet d’un centre de formation en agro-industrie et agroalimentaire en Guinée-Bissau. D’autres projets sont en perspectives, notamment au Cameroun, à Djibouti et au Mali.


Pour rappel, l'OFPPT pilote le vaste projet de construction de 12 cités des métiers et des compétences (CMC), dans toutes les régions du Royaume. Quatre cités ont été inaugurées à Agadir, Nador, Laâyoune et Rabat, tandis que trois nouvelles Cités des Métiers et des Compétences (CMC) devraient bientôt ouvrir leurs portes.


Les travaux de réalisation des autres CMC avancent, néanmoins un retard est accusé sur certains chantiers, dont notamment ceux Marrakech-Safi, de Laâyoune-Sakia El Hamra, de Darâa-Tafilalet et enfin de Fès-Meknès, confiés à l'Entreprise Oulad Zerrad des Travaux, qui comme l'avait révélé Le Desk en février dernier, a été placée en redressement judiciaire.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu