Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Casablanca
Décharge de Médiouna: les candidats à la reprise se bousculent au portillon

08.08.2018 à 02 H 13 • Mis à jour le 09.08.2018 à 15 H 13
Par La rédaction

Après le rejet le 2 août du recours d’Ecomed pour faire annuler l’appel à manifestation d’intérêt dans le cadre de la reprise de la gestion de la décharge de Médiouna, la future société délégataire sera annoncée le 12 septembre par la commune de Casablanca, rapporte Telquel.


Mohamed Haddadi, adjoint au maire de Casablanca, en charge du nettoiement, promet que pour gérer plus de 220 000 m3 de lixiviat qui s’amoncèle au grand dam des riverains, « une usine pour le tri avec des installations de traitement du liquide sera construite l’année prochaine ».

 

Mais c’est sans compter un avis d’intention datant du 12 juin, transmis au Chef du gouvernement, aux Affaires étrangères, à l’Intérieur et au département des Finances, Edgeboro International Inc. et Global Environmental Sustainability Inc, sociétés-mères d’Ecomed basées dans le New Jersey, pourraient recourir à un arbitrage international et requérir pas moins de 75 millions de dollars de dommages et intérêts en riposte à leur « dessaisissement illégal » par la ville de Casablanca de la gestion de la décharge de Médiouna.

Par La rédaction
Le Desk En continu