logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Russie
Des attaques suicide et à l’arme blanche déjouées à Moscou

31.08.2017 à 14 H 33 • Mis à jour le 31.08.2017 à 14 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et

Les services secrets russes ont annoncé jeudi l'arrestation de deux membres présumés de l'organisation Etat islamique (EI) qui se préparaient à perpétrer des attaques suicide et à l'arme blanche vendredi à Moscou lors de la rentrée scolaire.

Selon un communiqué du FSB (ex-KGB), les deux hommes, "originaires d'Asie centrale", ont été arrêtés alors qu'ils planifiaient "des actes terroristes dans des lieux très fréquentés le 1er septembre". L'un devait poignarder des civils, l'autre devait actionner sa ceinture d'explosifs, selon l'agence TASS.

Le 1er septembre est le jour de la rentrée scolaire en Russie. Familles et enfants se rendent traditionnellement ensemble et en nombre à l'école.

La Russie a été menacée à plusieurs reprises par l'EI et par la branche syrienne d'Al-Qaïda depuis le début de son intervention militaire en Syrie le 30 septembre 2015.

L'EI a revendiqué en août deux attaques au couteau en Russie. Le 19 août, un jeune homme a poignardé sept personnes en pleine rue à Sourgout, en Sibérie occidentale.

Et le 28 août, deux hommes ont attaqué au couteau des policiers au Daguestan, république instable du Caucase russe, en tuant un et en blessant un autre avant d'être abattus.

Pour Sourgout comme pour l'attaque au Daguestan, les autorités ont ouvert des enquêtes pour tentative d'homicide, et non pour "acte terroriste", malgré les revendications des djihadistes de l'Etat islamique.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu