Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Incendies
Discours de Tebboune: l’Algérie ignore les deux Canadair proposés par le Maroc

12.08.2021 à 22 H 05 • Mis à jour le 12.08.2021 à 22 H 21
Par
Dans un discours retransmis ce jeudi par la télévision, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a ignoré la disponibilité du Maroc de fournir assistance au voisin de l’Est avec deux avions Canadair alors les incendies continuent de ravager pays. Il a cependant cité l’aide européenne venue avec retard

Dans un discours retransmis ce jeudi par la télévision nationale algérienne, le président Abdelmadjid Tebboune s’est prononcé au sujet des derniers incendies ayant ravagé le pays, dont notamment la région de Tizi Ouzou. Au 11 août, on comptait pas moins de 69 victimes.


Durant son allocution, Abdelmadjid Tebboune n’a pas manqué de souligner que si une partie des incendies étaient due à la température caniculaire, il n’en reste pas mois qu’une très grande partie des feux de forêts serait à caractère criminel, précise-t-il.


Au sujet des moyens déployés pour faire face aux incendies, le président algérien a déclaré : « Dès le début des incendies, j’ai donné mes instructions au Premier ministre de prendre contact avec tous les pays européens amis afin de prendre des avions pour éteindre les feux (Canadair) (… ) Malheureusement, aucun pays ne nous a répondu favorablement vu qu’à la même période, tous les avions européens étaient déployés en Grèce et en Turquie. Ce n’est qu’après la fin des incendies en Grèce que nous avons pu en avoir », annonce-t-il. Il cite la France, l’Espagne et la Suisse. Mais pas le Maroc qui pourtant venait ce mercredi de proposer la mobilisation de deux Canadair pour venir en aide à l’Algérie.


« Nous avons aujourd’hui deux avions français, demain nous aurons deux avions espagnols et dans trois jours nous aurons un avion suisse. Avec ces moyens, nous pouvons prendre le dessus », affirme-t-il, poursuivant que l’armée a déployé six hélicoptères. Le Chef d’État algérien ajoute avoir donné ses instructions pour que l’Armée Nationale Populaire commence à négocier avec les sociétés privées pour l’acquisition d’avions Canadair. Pour rappel, l’Algérie n’en dispose pas. Jusqu’à présent, le voisin de l’est se reposait sur les hélicoptères bombardiers d’eau, peu efficaces face aux feux de forêts de grande envergure.


La suite de l’allocution du président algérien a porté sur l’unité de l’Algérie et l’intégrité territoriale du pays, que l’intéressé souhaite défendre face à ceux « qui veulent diviser des parties de l’Algérie », dit-il. Il avance que certaines parties, sans les citer, ont profité de la situation pour désunir le pays.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu