Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Armée
Donald Trump ordonne « le retrait de la quasi-totalité » des forces américaines de Somalie

05.12.2020 à 08 H 13 • Mis à jour le 05.12.2020 à 08 H 13
Par

Le président sortant des États-Unis, Donald Trump, a ordonné ce vendredi au Pentagone de retirer la quasi-totalité des Forces Armées US. de Somalie. Cet ordre devrait être effectif d’ici le 15 jours, soit exactement 5 jours avant l’investiture du président-élu Joe Biden.


D’après des sources médiatiques américaines, dont notamment The Hill, il est question de près de 700 soldats américains aujourd’hui déployés en Somalie depuis bientôt 13 ans. Ils avaient pour mission de contenir les shebabs, les alliés locaux d’Al Qaïda, et plus récemment la branche locale de l’État islamique (EI), font savoir les mêmes sources.


En quittant la Somalie, ces troupes doivent être redéployés sur des bases au Kenya et à Djibouti. Ils ne reviendront en Somalie que pour effectuer de courtes missions antiterroristes, ajoute le Wall Street Journal. Dernièrement, d’autres pays étaient également concerné pas ces retraits, comme l’Irak et l’Afghanistan.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu