Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

France
Edouard Philippe en marche pour Matignon

15.05.2017 à 06 H 58 • Mis à jour le 15.05.2017 à 06 H 58
Par et

Celui qui revient le plus souvent dans les spéculations actuelles de celui qui sera nommé aujourd’hui Premier ministre d’Emmanuel Macron est Edouard Philippe. Cet énarque de 46 ans, réputé « très bosseur », est maire du Havre et juppéiste convaincu.


Il grandit à Rouen dans une famille plutôt ancrée à gauche et fait ses premières armes au PS dans ses années Sciences-Po. Il soutient alors Michel Rocard –  tout comme Emmanuel Macron qui l’avait pris pour modèle –  avant de se rapprocher de la droite, deux ans plus tard. « C’était un vrai centriste, drôle et sympathique, ami aussi bien avec des gens de gauche que de droite », se souvient son ancien camarade de promo à l’ENA, Julien Carmona (Directeur général délégué de Nexity) sur le site de Challenges.

A la sortie de l’ENA, il devient Conseiller d’Etat et se lie à Antoine Rufenacht, alors maire du Havre, qu’il soutient aux législatives et qui lui cède sa place en 2010. Après plusieurs années dans le secteur privé, Edouard Philippe se rapproche d’Alain Juppé dont il devient le directeur de cabinet (sous Sarkozy en 2007) puis son porte-parole durant les primaires du centre et de la droite. Après la défaite du candidat, “l’affaire Penelope”  l’incite à prendre ses distances avec François Fillon.


Edouard Philippe est marié et père de trois enfants. Tout comme Emmanuel Macron, qui a écrit un livre d’aventures, l’homme politique est un érudit, auteur de l’Heure de vérité (ed. Flammarion), une fiction politique éditée chez Flammarion, et Dans l’ombre, un roman contemporain chez JC Lattès.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu