Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Hirak
La cour d’appel de Al Hoceima condamne El Mortada Iamrachen à quatre mois de prison avec sursis

14.10.2020 à 18 H 45 • Mis à jour le 14.10.2020 à 18 H 51
Par

Ce 14 octobre, la cour d’appel de la ville d’Al Hoceima a décidé de réduire la peine prononcée contre le militant El Mortada Iamrachen, d’un an de prison à quatre mois avec sursis.


En septembre de l’année dernière, la justice avait requis une peine de prison d’un an. « Les détails de ce dossier remontent à 2017, lorsque El Mortada Iamrachen avait été poursuivi en état de liberté, après le décès de son père. Il avait été interrogé au sujet de publications sur son profil Facebook », nous explique Abdelmjid Azariah, avocat de El Mortada.


La même source ajoute que « El Mortada avait été inculpé pour des accusations de manifestation sans autorisation, d’incitation à manifester et de violation de la loi sur les rassemblements publics. Il avait par la suite été condamné en sa présence à un an d’emprisonnement ».


Après un appel, précise l’avocat, le tribunal « a décidé d’annuler l’aspect lié à la manifestation sans autorisation et a retenu comme verdict quatre mois avec sursis et le paiement d’une amende de 500 dirhams pour incitation à manifester ».

Par
Le Desk En continu