S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Diplomatie
Le Pérou annonce retirer sa reconnaissance de la « RASD »

18.08.2022 à 17 H 04 • Mis à jour le 18.08.2022 à 22 H 19 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Dans un communiqué du ministère péruvien des relations extérieurs, le Pérou annonce avoir décidé de retirer la reconnaissance de la "RASD", et exprime son appui au plan d'autonomie au Sahara, peut-on lire.


Le communiqué fait savoir que cette décision vient à la suite d'une conversation téléphonique entre le chef de la diplomatie péruvienne et son homologue marocain, Nasser Bourita.


On indique que « conformément au droit international, inscrit dans la Charte de l'Organisation des Nations Unies (ONU)  et dans le plein respect des principes de l'intégrité territoriale des États membres de l'ONU  et en soutien aux efforts déployés par le Secrétaire général de l'ONU et le Conseil de sécurité pour parvenir à une solution politique, réaliste, durable et consensuelle à la controverse autour du Sahara Occidental  et comme il n'existe pas de relation bilatérale effective à ce jour, le Gouvernement de la République du Pérou décide de retirer la reconnaissance de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) et de rompre toute relation avec cette entité », peut-on lire.


Cette décision sera notifiée à l'ONU, fait-on savoir.


« Le Gouvernement de la République du Pérou, conformément au droit international et aux résolutions de l'ONU sur la question du Sahara, valorise et respecte l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et sa souveraineté nationale, ainsi que le plan d'autonomie pour ce différend régional », poursuit-on.


« Les deux gouvernements ont convenus de renforcer leurs relations bilatérales par la signature immédiate d'une feuille de route multisectorielle qui comprendra des consultations politiques régulières, une coopération efficace dans les domaines économique, commercial, éducatif, énergétique, agricole et des engrais », conclut la communication.


Pour rappel, en septembre 2021, le Pérou, avec son nouveau président Pedro Castillo avait décidé de rétablir ses relations diplomatiques avec le Polisario, suspendus depuis 1996 sous le mandat d'Alberto Fujimori. À l'époque, le chef de la diplomatie péruvienne était Oscar Maurtua.


Depuis ce 8 août, un nouveau ministre des Affaires étrangères est en place. Il s'agit de Miguel Ángel Rodríguez MacKay.


En mai de cette année, le ministère péruvien du Développement agraire et de l'irrigation avait annoncé avoir noué des relations avec le Maroc, pour tenter d'acquérir de l'engrais du groupe OCP. Pas moins de 2,37 milliards de dirhams avaient été alloués pour acquérir de l'engrais du Maroc, du Venezuela et de la Bolivie.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu