S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Rail
L’Espagne disposée à contribuer au chantier de développement du réseau ferroviaire marocain

04.03.2024 à 18 H 36 • Mis à jour le 04.03.2024 à 18 H 37 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
« Le Maroc vient de lancer des projets de développement de son réseau ferroviaire et l’Espagne aspire à contribuer à ce chantier, eu égard à son expérience en la matière », a déclaré le ministre espagnol des Transports et de la Mobilité durable, Oscar Puente Santiago

L’Espagne est disposée à contribuer au développement du réseau ferroviaire marocain et à partager son expérience avec le Maroc dans ce domaine, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre espagnol des Transports et de la Mobilité durable, Oscar Puente Santiago.


« Le Maroc vient de lancer des projets de développement de son réseau ferroviaire et l’Espagne aspire à contribuer à ce chantier, eu égard à son expérience en la matière », a-t-il déclaré à la presse, à l'issue d'une réunion de travail avec le ministre du Transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil, exprimant la disposition de son pays à partager son expérience avec le Maroc dans le domaine du transport ferroviaire.


Puente Santiago a qualifié de « prioritaire et très importante » la relation de l'Espagne avec le Maroc, ajoutant que le Royaume représente une grande opportunité pour le développement de l’ensemble de la région, notamment pour l’Union européenne.


Il s’est dit « très impressionné par la dynamique de développement enclenchée au Maroc, pays voisin et frère ».


Pour sa part, Abdeljalil a souligné que cette visite représente une opportunité idoine pour aborder des questions d'intérêt commun. « Les deux parties travailleront ensemble pour développer le réseau ferroviaire à grande vitesse au Maroc et examineront les perspectives de coopération dans ce secteur », a-t-il dit.


Après avoir mis en avant les excellentes relations entre les deux nations, le ministre a rappelé que l'Espagne occupe la première place dans les échanges internationaux du Maroc, que ce soit en matière d'exportations ou d'importations, mettant en avant l'importance cruciale du détroit de Gibraltar en la matière.


Il a aussi insisté sur l'impératif d'une étroite collaboration entre les deux parties, conformément aux accords conclus lors de la précédente visite au Maroc du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, en vue de développer des projets futurs.


D’autres sujets ont été également évoqués lors de cette rencontre, notamment l’opération Marhaba, le transport routier et la mise en place d'un corridor écologique au niveau du Détroit de Gibraltar.


Lire aussi : LGV et écosystème ferroviaire au Maroc : comment l'Espagnol Talgo se positionne comme un sérieux prétendant

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu