Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Daech
Lutte anti-terroriste: Un Marocain arrêté en Grèce, Rabat demande son extradition

28.07.2021 à 22 H 16 • Mis à jour le 28.07.2021 à 22 H 19
Par

Dans la journée de ce mercredi, l’agence Associated Press a rapporté l’arrestation la veille d’un Marocain, âgé de 28 ans, pour soupçons d’appartenance à l’organisation de l’État islamique. Selon la même source, l’arrestation s’est faite sur la base d’un mandat international émis par le Maroc, demandant son extradition. Le mandat, émis en 2017, avance que l’homme en question est un membre de Daech depuis 2014, affirme AP. Le suspect a été placé en détention en l’attente de son audience pour l’extradition, fait-on savoir.


Une arrestation due, selon une dépêche de l’agence de presse MAP diffusée quelques heures plus tard en soirée, aux informations fournies par la Direction générale des études et de la documentation (DGED) et la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). Rabat affirme que le Marocain arrêté occupait des postes de responsabilité au sein des bataillons opérationnels de Daech en Syrie. L’individu faisait partie de plusieurs divisions spéciales de l’organisation EI, en plus d’avoir été membre de la police dite religieuse. Il était aussi apparu dans une vidéo de propagande de Daech, ajoute la MAP.


On fournit également l’identité du suspect : il s’appelle Abou Mohamed Al Fateh et est arrivé en Grèce, en ayant recours à de faux documents et en usurpant une identité. Le Maroc a collaboré avec différents services de sécurité : la Grèce, l’Italie, l’Angleterre et les États-Unis, précise-t-on.


« Cette opération sécuritaire réussie, à laquelle les services de sécurité marocains ont effectivement et efficacement contribué, témoigne de l’importance de la coopération sécuritaire internationale dans le domaine de la lutte et de la neutralisation des dangers de la menace terroriste, et de la poursuite des membres des organisations terroristes pour les priver de tout refuge ou base arrière. Cette opération conjointe incarne également l’implication sérieuse et effective du Royaume du Maroc dans le maintien de la sécurité et de la stabilité aux niveaux régional et international », conclut la dépêche.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu