S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Cybersécurité
Lutte contre la fraude dans le mobile money : le Maroc en pôle position au Moyen-Orient et en Afrique

15.12.2023 à 01 H 27 • Mis à jour le 15.12.2023 à 01 H 27 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

Le Maroc s'affirme comme le leader de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique (MEA) dans la lutte contre la fraude dans le mobile money. Le royaume arrive en tête du podium dans l’édition 2023 de l'Indice du paiement sur facture mobile (DCB) publié par Evina, une entreprise de cybersécurité pour la facturation des opérateurs, et Telecoming, une entreprise technologique développant des expériences de Facturation Directe sur Téléphone.


Cet indice attribue au royaume une note de 3,6 sur 5, bien au-delà de la moyenne la société globale du marché qui est à son tour passée de 2,8 à 2,9. L'Indice DCB se base sur un système de notation de 1 à 5, 1 étant le niveau le plus bas et 5 étant le niveau le plus élevé de développement et de potentiel du DCB. « Le Maroc mène le classement de cette année avec la note la plus élevée, mettant en évidence son industrie du DCB importante et fiable  », indiquent les entreprises.


Sur ce classement, le Maroc arrive juste devant l’Afrique du Sud, qui occupe la deuxième place avec une note de 3,5, aux côtés de l'Irak et de l'Égypte qui ont obtenu la même note. L’Arabie saoudite est classée en troisième position avec une note de 3,4, suivie des Émirats arabes unis (3,3). L’Algérie et la Tunisie, quant à elles, arrivent en bas du classement avec 2,9 points.


Globalement,  à l’exception de la Tunisie, dont la note a baissé de 3,3 lors de la précédente édition à 2,9 cette année, la moyenne générale de la région s’est améliorée, passant de 2,8 à 2,9 points. « L'amélioration indique les avancées du marché dans l'innovation et ouvre la voie à un développement ultérieur, en particulier dans la technologie anti-fraude », note Evina.


L’édition 2023 de l’indice DCB a connu cette année l’intégration, pour la première fois, de nouveaux pays tels que l'Algérie, le Botswana et l'Arabie saoudite, « offrant une compréhension plus complète du paysage DCB de la région  », ajoute le rapport.  L'entreprise affirme également que, en tant qu'approche rationalisée permettant aux clients de facturer directement des biens sur leur facture de téléphone mobile, son utilisation se développe dans des endroits où la pénétration mobile est croissante, propulsant de nouveaux pays au premier plan.


L'Indice de la Facturation Directe mesure la maturité du marché du DCB, un mode de paiement qui permet de facturer l'achat de contenus ou services digitaux directement sur la facture mobile de l'utilisateur, dans différentes régions, sur la base de l’analyse de quatre indicateurs : la protection contre la fraude, l’innovation, la pénétration dans l’industrie numérique et le potentiel de croissance.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu