S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Traitement
Lutte contre le cancer: le Maroc parmi les pays où AstraZeneca lancera son programme

10.11.2022 à 10 H 34 • Mis à jour le 10.11.2022 à 10 H 34 • Temps de lecture : 2 minutes
Par

En marge de la COP27, AstraZeneca a lancé, ce jeudi avec ses partenaires du secteur de la santé, le programme « Accelerating Change Together  Cancer Care in Africa » (ACT;CCA), qui a pour but d'améliorer les résultats de traitements pour les patients atteints de cancer en Afrique, apprend-on d'un communiqué.


Au Maroc, ainsi que dans d’autres pays du continent africain, des évènements de lancement du programme, axés sur des initiatives locales, sont prévus au cours des mois prochains, fait-on savoir.


Dans le détail, ce programme « offre une plateforme aux partenaires pour co-créer les solutions nécessaires pour combler les lacunes dans le parcours de soin des patients, du diagnostic jusqu’au traitement, et au-delà ».


Le programme ACT;CCA est dirigé par un comité composé de médecins, d'institutions d'oncologie et de groupes de défense, qui se chargeront d’orienter l'intervention politique et de partager leurs expériences.


Le communiqué souligne par ailleurs que le programme se concentre sur la lutte contre le cancer du poumon, du sein et de la prostate, à travers le renforcement des capacités du secteur, l’encouragement du dépistage, du diagnostic précoces et l'autonomisation des patients.


Au cours des trois prochaines années, ACT;CCA visera à couvrir le dépistage et le diagnostic d’un million de personnes atteintes de tous les types de cancer, et à former plus de 10 000 professionnels dans 100 centres d'oncologie, annonce la source.


« Alors que l’évolution des traitements contre le cancer est en perpétuelle croissance, l'accès équitable à ces innovations n'est pas disponible à tout le monde. Notre but est d’élever l'écosystème de soins contre le cancer en Afrique, en établissant des solutions propices avec nos différents partenaires, et en encourageant les investissements à long terme dans ce secteur », a déclaré Pelin Incesu, vice-président régional pour le Moyen-Orient et Afrique, AstraZeneca.

 

« Nous avons besoin de travailler ensemble, pour inverser la propagation alarmante du cancer en Afrique, à travers l’élimination des obstacles qui dissuadent les patients de se faire diagnostiquer et traiter, et le renforcement des capacités, qui contribue à mettre les soins innovants à la disposition de tous les patients, sans exception », a-t-il poursuivi.


Plus de 700 000 décès causés par le cancer ont été enregistrés dans la région en 2020  en Afrique subsaharienne, les taux de mortalité atteignent 70 % des cas diagnostiqués, rappelle le communiqué.


Par ailleurs, « on estime que 2,1 millions de nouveaux cas de cancer et 1,4 million de décès sont prévus chaque année, d'ici 2040, à travers le continent. Les cancers du sein et de la prostate sont parmi les trois types de cancer les plus répandus », souligne la source.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu