Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Sit-in
Manifestation des enseignants contractuels réprimée, 20 personnes en état d’arrestation

07.04.2021 à 22 H 08 • Mis à jour le 07.04.2021 à 22 H 09
Par

Prévue ce 7 avril, la manifestation des enseignants contractuels a été réprimée pour la deuxième journée consécutive, comme le montrent des vidéos et des lives partagées par « la Coordination nationale des enseignants à qui on a imposé la contractualisation ». Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, la Coordination affirme que près d’une vingtaine de personnes sont actuellement en état d’arrestation.


Un chiffre confirmé par des sources au sein de l’AMDH –  Rabat citées par Lakome2.com. 11 des personnes arrêtées ont été transportées au deuxième arrondissement de police de la capitale, tandis que 9 sont au troisième arrondissement de Hay Nahda fait savoir la même source. Les enseignants devront être présentés ce jeudi au Procureur du roi et libérer par la suite, assure-t-on du côté de l’AMDH.


Parmi eux, on retrouve l’enseignante Nezha Majdi qui, lors de la marche du 17 mars, avait affirmé avoir été harcelé par des membres de forces de l’ordre. Sur la toile, des vidéos de son arrestation sont largement partagées, Nezha Majdi suppliant les autorités de ne pas l’arrêter. Un hashtag demandant sa libération #FreeNezhaMajdi a également été lancé, avec notamment des condamnations du sort réservé à l’enseignante.


Le mardi, les enseignants avaient déjà ignoré l’interdiction formulée par les autorités, en décidant de sortir dans la rue. Une grande marche a eu lieu au centre-ville de la capitale, avant qu’elle ne soit elle aussi violemment dispersée par les autorités.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu