logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Extraction
Mines de charbon: trois personnes asphyxiées dans un puits légal à Jerada

16.08.2022 à 15 H 52 • Mis à jour le 16.08.2022 à 15 H 52 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et

Trois personnes ont trouvé la mort par asphyxie au dioxyde de carbone, mardi, dans un puits d’extraction de charbon exploité par une coopérative légale dans une zone forestière située dans la commune de Laâouinate, province de Jerada, ont indiqué les autorités locales.


Aussitôt informés de l’incident, les autorités locales ainsi que les services de la Gendarmerie royale et de la Protection civile ont été dépêchés sur les lieux pour tenter de secourir les trois personnes piégées, âgées respectivement de 52, 44 et 43 ans. Les efforts n’ont pas abouti, poursuit la même source, précisant que les corps des trois victimes ayant péri à l’intérieur du puits ont été recupérés.


Une enquête sur ce drame a été ouverte par les autorités concernées sous la supervision du Parquet compétent, d'après les autorités locales.


Auparavant, Jerada était une ville minière, une activité qui employait quelques 9 000 personnes. Fermée dans les années 1990, car jugée trop coûteuse, la mine de charbon est souvent exploitée clandestinement. Chaque année, des centaines de mineurs, faute de moyens financiers, risquent leurs vies en descendant dans les puits.


Les habitants manifestent leur colère depuis 2017, exigeant des solutions à la précarité dans laquelle Jerada se trouve, afin d'éviter de nouveaux décès. Cependant, lors de ces manifestations, neuf personnes ont été arrêtées, puis condamnées à une peine allant de 3 à 5 ans de prison ferme.


Saadeddine El Othmani, chef du gouvernement à l'époque des faits, avait promis une aide financière au profit des anciens employés de la mine atteint de silicose, ou encore la construction d'une zone industrielle.


Plus récemment, la hausse des prix a relancé le mécontentement des habitants, la commune étant l'une des plus pauvres du Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu