Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Culture
Neila Tazi, présidente de la FICC : Les industries culturelles et créatives, un secteur émergent à forte valeur ajoutée

25.01.2022 à 00 H 40 • Mis à jour le 25.01.2022 à 00 H 40
Par et

Les industries culturelles et créatives (ICC) constituent un secteur émergent à forte valeur ajoutée, a indiqué, lundi à Casablanca, la présidente de la Fédération des Industries culturelles et créatives (FICC), Neila Tazi.


S’exprimant lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation d’une étude intitulée « Quelles transformations pour les ICC au Maroc : focus sur 4 filières, l’édition, le spectacle vivant, l’audiovisuel et la musique », Tazi a mis en exergue le rôle important de ce secteur dans le développement humain et la croissance économique.


Elle a, dans ce sens, souligné que les ICC bénéficient à plusieurs autres secteurs, notamment le tourisme, la jeunesse, l’éducation et même la diplomatie, mettant l’accent sur la nécessité de lui donner une forte impulsion, en particulier dans cette période de crise.


Tazi a, en outre, relevé que cette étude, menée en partenariat avec la Wallonie Bruxelles International, démontre aussi l’importance accordée par « nos partenaires de l’étranger à ce secteur », notant que le Maroc regorge de talents et d’un patrimoine riche pouvant constituer un facteur important dans la promotion des ICC.


La présidente de la FICC a, par ailleurs, souligné que la crise sanitaire a eu un impact sévère sur le secteur, en particulier sur la musique, le spectacle vivant et l’événementiel, mettant en avant l’importance d’accélérer les réformes, notamment législatives, en l’occurrence l’accélération du processus d’adoption de la loi sur les droits d’auteur, élément structurant du marché des ICC.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu