Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Sahara
OCP: la vente aux enchères du phosphate saisi en Afrique du Sud enclenchée

19.03.2018 à 21 H 52 • Mis à jour le 19.03.2018 à 22 H 59
Par Kenza Filali

La vente aux enchères des 55 000 tonnes de phosphate de Phosboucraâ saisis à bord du Cherry Blossom par la justice sud-africaine en mai dernier a été « ouverte lundi 19 mars », ont indiqué les commissaires-priseurs mandatés par le tribunal maritime de Port Elizabeth, a rapporté Reuters.


Dans son jugement,  le tribunal avait décidé que le navire devait rester en mouillage en Afrique du Sud « jusqu’à ce que l’affaire soit jugée ou qu’une mesure de sureté soit mise en place ».


La Haute Cour de Port Elizabeth avait instruit l’ordre de cession, qui prévoit que la vente aux enchères dure 30 jours calendaires à compter du 19 mars et qu’une analyse indépendante de la cargaison de 55 000 tonnes, comprenant 45 000 tonnes de phosphate de haute qualité, soit effectuée.


« Une analyse de laboratoire mise à jour des échantillons sera disponible cette semaine pour déterminer les propriétés physiques et chimiques de la cargaison », a mentionné le site de Clear Asset Auctioneers.


L’offre de départ pour la cargaison devait être de 1 million de dollars à la demande du Polisario, mais le plancher a été ramené à 1 dollar, selon une source proche du dossier consultée par Le Desk.


Par la voix d’un de ses porte-paroles, le Polisario a tout de même déclaré à Reuters que «  les fonds recueillis seraient transférés aux autorités de la RASD et pourraient être utilisés pour poursuivre des affaires similaires ».

Par Kenza Filali
Le Desk En continu