logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Énergie
Produits pétroliers: « Le stock national suffisant pour couvrir entre 30 et 40 jours » (Benali)

20.04.2022 à 17 H 48 • Mis à jour le 20.04.2022 à 18 H 02
Par

La ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leïla Benali, a assuré mardi que la situation du stock national stratégique des « produits pétroliers » est satisfaisante, d’après les données disponibles.


En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers sur la « stratégie de préservation de la souveraineté énergétique du Royaume », la ministre a souligné que « le stock national des produits pétroliers est suffisant pour couvrir entre 30 et 40 jours de consommation, selon le type de produit », notant que cette situation est celle qui prévalait depuis 20 ans.


S’agissant du gaz naturel, Benali a fait savoir que les quantités disponibles et les prix de cette matière au niveau du marché national inspirent l’optimisme, ajoutant que malgré la conjoncture mondiale difficile, des contrats ont été conclus avec des compagnies internationales pour s’approvisionner en cette matière.


Par ailleurs, la ministre a indiqué que dans le cadre de la politique ambitieuse adoptée par le Maroc pour augmenter le niveau du stock de réserve et répondre aux besoins du marché national en produits énergétiques, son département se penche sur l’accompagnement des projets programmés par le secteur privé pour la création d’une capacité globale supplémentaire de stockage de produits pétroliers, d’un investissement d’environ 3 milliards de dirhams à l’horizon 2023.


À cet égard, elle a relevé que le ministère examine également la possibilité de la mise en place d’un nouveau système de gestion du stock de réserve et ce, dans le cadre d’un partenariat public-privé, et le suivi minutieux de la situation du secteur énergétique national, en plus de la proposition de mesures adéquates qui doivent être adoptées au cas où le secteur fait face à des chocs ou des fluctuations, outre des mesures nécessaires pour garantir la souveraineté énergétique du pays, y compris le cadre juridique.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu