logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Guerre
Russie-Ukraine: le « combattant marocain » arrêté risque la peine de mort

28.05.2022 à 10 H 46 • Mis à jour le 28.05.2022 à 10 H 46
Par

Trois citoyens marocains et britanniques qui ont combattu pour les forces ukrainiennes dans le Donbass risquent la peine capitale, apprend-on de l’agence de presse russe, Interfax.


« Le bureau du procureur général de la République populaire de Donetsk (RPD) a terminé l’enquête sur une affaire pénale contre un groupe de mercenaires étrangers de Grande-Bretagne et du Maroc », a déclaré Viktor Gavrilov, un représentant du bureau du procureur général de la RPD, à Interfax.


« Compte tenu du temps de guerre, les accusés peuvent être passibles de la peine capitale –  la peine de mort », a-t-il ajouté.


Il s’agit des Anglais Sean Piner et Andrew Hill, mais également du Marocain Brahim Saadoun, à qui la Russie reproche des faits de « mercenariat » et son lien avec le Britannique Aiden Aslin, que Moscou considère comme étant un espion.


À Marioupol, Saadoun et son unité avaient reçu l’ordre de quitter la ville en se mélangeant aux civils. Cependant, ils ont fini par se rendre au point de contrôle russe le plus proche, brandissant un drapeau blanc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu