S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Cheptel
Sadiki : la race des bovins importés du Brésil, une des meilleures au monde

05.04.2023 à 17 H 57 • Mis à jour le 05.04.2023 à 17 H 57 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et

Les bovins importés du Brésil vers le Maroc figurent parmi les meilleures races commercialisées à l'échelle mondiale, a indiqué, mercredi au Forum de la MAP, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.


En réponse aux questions des journalistes lors de ce forum organisé sous le thème : « Génération Green, une stratégie au service de la sécurité alimentaire du Maroc », Sadiki a expliqué qu'il s'agit de la race bovine brésilienne Nélore, qui constitue l'une des meilleures races bovines au monde.


Il a, en outre, souligné que la mesure d'importation des bovins vise essentiellement à assurer un approvisionnement normal du marché national et la stabilité des prix des viandes rouges pour les consommateurs.


Dans le même sillage, le ministre a relevé que la préservation de la stabilité des prix des viandes rouges nécessite la protection du bétail national destiné à l'abattage, à travers le recours à l'importation.


Évoquant la qualité des bovins importés, le ministre a assuré qu'ils ont été soumis à un processus de contrôle rigoureux imposé par l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), ajoutant que cette race est d'une haute qualité et dispose d'excellentes caractéristiques. Il réagissait ainsi aux rumeurs infondées et largement relayées sur les réseaux sociaux  au sujet d'un cheptel brésilien atteint de la maladie de la vache folle. Pour cela, le ministre a rappelé que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) aurait été alerté...


Par ailleurs, Sadiki a fait savoir que le Brésil exporte près d'un million de têtes de bovins par an, et près de 2,4 millions de viandes. Lors de sa présentation, le ministre a présenté les mesures prévues dans le cadre de la stratégie « Génération Green », qui vient consolider les acquis du Plan Maroc Vert notamment en termes de croissance et de durabilité du secteur agricole.


Il a également présenté les objectifs fixés par cette stratégie ambitieuse en vue d'assurer la souveraineté et la sécurité alimentaires en harmonie avec les potentialités qu’offrent les régions et les territoires du Royaume.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu