S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Coopération
Séoul compte signer un accord de partenariat économique avancé avec Rabat

25.08.2023 à 13 H 14 • Mis à jour le 25.08.2023 à 13 H 14 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

La Corée du Sud s'efforce de conclure des accords de type libre-échange (ALE) avec « sept pays émergents et à fort potentiel », dont le Maroc dans le but de stimuler la dynamique de croissance et de diversifier son portefeuille commercial, a déclaré ce vendredi le ministère de l'Industrie sud-coréen.


Le pays travaille à la signature d'un accord de partenariat économique (APE) bilatéral avec le Maroc, mais aussi avec le Kenya, la Tanzanie, la Thaïlande, le Pakistan, la Serbie et la République dominicaine, et a tenu vendredi une audience publique à Séoul, selon des sources officielles citées par la presse de Séoul.


Un APE vise à établir un réseau commercial mutuellement avantageux avec les pays partenaires au-delà d’une simple ouverture de marché, bien qu’il couvre un champ de domaines plus restreint qu’un accord de libre-échange traditionnel, précise-t-on.


« Les sept pays ont un potentiel de croissance élevé et disposent d'un large espace pour une coopération mutuellement bénéfique avec la Corée », a déclaré Roh Keon-ki, vice-ministre sud-coréen chargé des négociations commerciales.


Ces pays peuvent servir de tête de pont à la Corée pour étendre davantage son réseau commercial, a-t-il ajouté.


La Corée, quatrième économie asiatique, vise à conclure des ALE avec plus de 10 pays et un cadre de promotion commerciale avec plus de 20 pays cette année.


A juin 2023, la balance commerciale entre la Corée du Sud et le Maroc affichait un solde positif de 24,6 millions de dollars (M $).


Les exportations de la Corée du Sud vers le Maroc ont atteint 37,4 M $, en augmentation de plus de 70 % par rapport à l'exercice précédent.


Le positionnement stratégique du Royaume en Afrique et vis-à-vis de l’Europe offre des opportunités intéressantes pour l’économie sud-coréenne. Plusieurs secteurs attirent les investissements du Pays du Matin Calme, tel que le ferroviaire, les énergies renouvelables ou encore la filière automobile.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu