S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Éducation
Statut des enseignants: Akhannouch rencontre les syndicats pour concrétiser l’accord du 14 janvier

30.10.2023 à 17 H 29 • Mis à jour le 30.10.2023 à 17 H 29 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a tenu ce lundi 30 octobre à Rabat, en présence de Chakib Benmoussa, ministre de l'Éducation nationale, du pré-scolaire et des Sports, et de Younes Sekkouri, ministre de l'Intégration économique, de la Petite entreprise, du Travail et des Compétences, des réunions avec les syndicats de l'éducation signataires de l'accord du 14 janvier 2023. Il s'agit notamment de la Fédération nationale de l'éducation (FNE-UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l'Union générale du travail au Maroc (UGTM), et de la Fédération démocratique du travail (FDT).


Ces réunions ont été organisées en tenant compte des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la réforme du système éducatif. Elles s'inscrivent dans la continuité de la démarche de dialogue et de consultation que le gouvernement poursuit avec ses partenaires sociaux, le tout dans l'optique de valoriser et renforcer l'école publique, apprend-on d'un communiqué de la chefferie du gouvernement.


Au cours de ces réunions, l'accent a été mis sur la volonté commune du gouvernement et de ses partenaires sociaux de mettre en œuvre de manière optimale le contenu du procès-verbal de l'accord signé le 14 janvier 2023. Dans cette perspective, des réunions ultérieures seront organisées, sous la supervision du chef du gouvernement, avec pour objectif d'optimiser le statut en adéquation avec les avancées de la réforme engagée.


Il est à noter que l'accord du 14 janvier 2023 a tracé la voie pour la mise en place d'une feuille de route dédiée à la réforme de l'école publique, axée principalement sur la mise en avant de l'élève au sein de cette transformation.


Pour rappel, la Fédération nationale des fonctionnaires de l'enseignement (FNFE), relevant de l'UNMT, a annoncé, dans la soirée du dimanche 29 octobre, une série d'actions syndicales en réponse aux récentes décisions gouvernementales concernant le secteur éducatif. Ces actions culmineront avec une grève nationale du 31 octobre au 3 novembre.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu