logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Vaccination
Version indienne d’AstraZeneca: Covax inquiet des inégalités créés par le passeport européen

01.07.2021 à 21 H 53 • Mis à jour le 01.07.2021 à 21 H 53
Par et

Les autorités partout dans le monde doivent considérer comme pleinement vaccinée toute personne ayant été immunisée avec les sérums homologués par l’OMS et les grandes agences sanitaires, notamment pour les voyages ou les rassemblements, a plaidé jeudi le système Covax.


Pour rappel, l’agence européenne des médicaments (EMA) n’a pas autorisé ce jeudi la version fabriquée en Inde du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca dans l’Union Européene. Le Maroc l’avait administré.


Pour les partenaires de Covax, toute mesure qui autorise seulement les gens protégés par une partie des vaccins homologués par l’OMS à profiter du retour des voyages « créerait un système à deux vitesses, qui accroîtrait encore le fossé vaccinal et exacerberait les inégalités que nous avons déjà constatées dans la distribution des vaccins anti-Covid », indique-t-on.


« Covax a été construit sur le principe d’un accès équitable aux vaccins COVID-19 pour protéger la santé des personnes partout dans le monde. Cela signifie protéger leur vie et leurs moyens de subsistance, y compris leur capacité à voyager et à faire du commerce », souligne le programme Covax dans sa communiquée diffusée ce 1er juillet.


« Cela impacterait négativement la croissance des économies qui ont déjà le plus souffert », insiste le programme Covax, un partenariat entre l’Organisation mondiale de la Santé, l’Alliance du vaccin (Gavi) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), dans un communiqué.


« Alors que les voyages et d’autres possibilités commencent à s’ouvrir dans certaines parties du monde, Covax exhorte toutes les autorités gouvernementales régionales, nationales et locales à reconnaître comme pleinement vaccinées toutes les personnes qui ont reçu des vaccins COVID-19 qui ont été jugés sûrs et efficaces par l’OMS », souligne la même source.


Le programme estime aussi que cela mine un peu plus la confiance déjà fragile dans la vaccination, notamment avec les doses d’AstraZeneca. Le système Covax reposait pour l’essentiel sur les doses du vaccin AstraZeneca fabriquées par le Serum Institute of India.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu