logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Justice
En France, le procès de M’Jid El Guerrab démarre ce 7 avril

07.04.2022 à 14 H 09 • Mis à jour le 08.04.2022 à 10 H 42
Par Hind El Grari

Le procès de M’jid El Guerrab, député ex-La République en Marche (LREM) de la 9ème circonscription des Français à l’étranger, se tient ce jeudi, apprend-on. 


Pour rappel, El Guerrab été mis en examen à la suite d’une violente altercation en 2017 avec Boris Faure, cadre du Parti Socialiste (PS). El Guerrab lui avait assené deux coups avec son casque de scooter, le premier lorsque Faure était debout, le deuxième quand il était à terre.


El Guerrab « ne va pas contester la nature des faits » et « s’est excusé » des conséquences de son geste, mais il veut faire reconnaître que « lui aussi a été insulté puis violenté », même si les violences ne sont « pas de même intensité », a expliqué son avocat.


Initialement prévu en septembre dernier, le procès a été reporté au 7 avril à la demande de l’avocat d’El Guerrab, afin d’accéder à des vidéos de caméras de surveillance. Ce procès se tient à seulement 3 jours du premier tour des élections présidentielles et à deux mois des législatives. 


Suite à cette altercation, El Guerrab avait dû démissionner de LREM tout en gardant son mandat parlementaire. Il s’était expliqué publiquement quant au motif de cette agression, assurant que Boris Faure avait tenu des propos racistes, anti-musulmans et anti-marocains. Son avocat de l’époque, Éric Dupond-Moretti, actuellement ministre français de la Justice, justifiait cette agression comme étant un « geste réflexe », pour se dégager « d’une emprise » qui « n’avait pas lieu d’être ».


El Guerrab encourt aujourd’hui jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende. Ce qui politiquement anéantit ses chances de réélection à la 9ème circonscription qui englobe le Maroc. Face à lui, d’autres candidats se tiennent en embuscade, dont un autre franco-marocain, Ahmed Eddarraz de la LREM.


Face aux accusations de racismes, proférés lorsque Boris Faure était dans un état comateux, celui-ci a décidé de porter plainte contre El Guerrab pour diffamation. Ledit procès se tiendra en décembre, selon des sources contactées par Le Desk.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par