logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

France
Audrey Azoulay dans les petits papiers de Macron pour Matignon ?

12.05.2022 à 02 H 00 • Mis à jour le 12.05.2022 à 02 H 00
Par Kenza Filali
Patronne de l'Unesco depuis 2017, la fille du conseiller royal André Azoulay « coche toutes les cases » requises par Emmanuel Macron qui veut une femme Premier ministre, croit savoir « Le Canard Enchainé »...

La rumeur est partie d’un encadré du Canard Enchainé, qui dans son édition du mercredi 11 mai a émis l’hypothèse de la désignation d’Audrey Azoulay à Matignon.


Depuis sa réélection, Emmanuel Macron a toujours laissé entendre qu’il voulait une femme à la place de Jean Castex au poste de Premier ministre. Le président français a estimé que celle-ci devra avoir une fibre « sociale, environnementale et productive », a renchéri la presse hexagonale, qui donne ainsi du crédit à cette option citant « plusieurs autres sources ». La radio RMC a aussi évoqué son nom, prenant soin cependant de dire que le caractère jupitérien de Macron pouvait déjouer tous les pronostics.


Patronne de l’Unesco depuis 2017, la fille du conseiller royal André Azoulay « coche toutes les cases » requises par Emmanuel Macron, –  il a depuis affirmé avoir fait son choix- : elle a connu le président sous les lambris de l’Elysée, elle a une fibre écolo, et comme ajoute Le Canard Enchainé, l’ancienne ministre de la culture sous François Hollande est demeurée silencieuse quand d’autres ont fait savoir leur refus. Enfin, Audrey Azoulay était une camarade de promotion de l’actuel secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, à l’ENA. « Ça peut aider… », conclut le palmipède.


Au Rabat, on scrute donc la « nouvelle » en tirant déjà, pour certains, des plans sur la comète alors que les relations entre le Palais et l’Elysée sont toujours aussi ternes en comparaison de celles rétablies avec Madrid, Berlin ou même Amsterdam. A la tête de l’organisation onusienne pour un mandat renouvelé, on rappelle aussi qu’Audrey Azoulay a quasi-rang de chef d’Etat, histoire de dire que Matignon, finalement, ne serait pas forcément pour elle synonyme de promotion.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par