logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Minoterie
Forafric atteint un volume record de broyage de blé tendre au premier semestre 2022

04.08.2022 à 14 H 58 • Mis à jour le 04.08.2022 à 14 H 58
Par Issam El Yadari
Forafric

Le minotier marocain Forafric Global, contrôlé par l’homme d’affaires Yariv Elbaz a annoncé aujourd’hui avoir atteint un volume de broyage record au cours du premier semestre 2022, avec plus de 276 000 tonnes métriques (MT) de blé tendre transformé au Maroc, son premier marché, apprend-on auprès de la société.


De plus, « Forafric a été en mesure de naviguer avec succès sur les marchés internationaux des céréales pour obtenir suffisamment de blé tendre pour avoir en permanence entre 2,5 et 3 mois de stock », se réjouit l’entreprise siégeant désormais à Gibraltar avec pour base opérationnelle Casablanca.


En excluant les nouvelles capacités acquises au cours des 12 derniers mois, le volume de broyage a totalisé 241 000 MT, un record pour la société, soit une augmentation de 9 % par rapport à la même période l’an dernier, 27 % par rapport à 2020 et 38 % par rapport à la période pré-Covid-19.


« Ces deux paramètres clés –  volume de broyage record au premier semestre et niveaux de stocks stables –  sont des indicateurs très positifs pour Forafric. Compte tenu de l’instabilité des marchés internationaux des céréales, en particulier à la suite du conflit en Ukraine, le volume et les stocks écrasés de Forafric montrent que nos capacités d’approvisionnement avancées nous permettent non seulement de résister, mais aussi de prospérer dans ces conditions de marché chaotiques », a déclaré Saad Bendidi, président de Forafric dans une communication à l’adresse des marchés financiers.


« Forafric a levé des capitaux sur les marchés publics pour augmenter notre capacité et notre empreinte au Maroc ainsi qu’en Afrique dans son ensemble », a-t-il ajouté, faisant référence à la récente introduction de Forafric au Nasdaq.


« Nous pensons que l’ajout de lignes de production et d’inventaires sont des éléments clés de notre stratégie globale pour faire passer les activités de Forafric au niveau supérieur », a conclu Bendidi.


Pour rappel, Forafric Global a engagé le 8 juillet une opération consécutive à son introduction au Nasdaq portant sur plusieurs catégories de titres (actions et bons de souscription) conformément à l’accord conclu en amont avec l’Américain Globis et d’autres partenaires. Le minotier débouclait ainsi son entrée au Nasdaq par une émission multiple totalisant 273 millions de dollars.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par