S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Énergie
Gazoduc Nigéria-Maroc: le Britannique RPS chargé des études océanographiques

23.07.2023 à 22 H 49 • Mis à jour le 24.09.2023 à 17 H 41 • Temps de lecture : 2 minutes
Par Younes Saoury
RPS

RPS, une entreprise britannique spécialisée dans les services de mesures météo-océaniques, d'analyse et de gestion de données de pointe, ainsi que la prévision quantitative de l'impact environnemental des grands projets, a récemment annoncé la conclusion d'un contrat pour apporter son soutien au projet de Gazoduc Nigeria-Maroc. Ce contrat a été conclu avec l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et la Nigerian national petroleum company (NNPC), comme rapporté dans un communiqué de RPS.


Dans le cadre de cette collaboration, l'équipe MetOcean de RPS sera mobilisée pour réaliser des relevés des conditions météorologiques et océanographiques en offshore, le long du tracé envisagé pour le gazoduc, pendant une période d'un an. Le projet bénéficiera du soutien de l'équipe MetOcean mondiale de RPS, opérant depuis les nouvelles installations de RPS MetOcean, situées à Newbury, près de Reading, au Royaume-Uni, lit-on dans le communiqué.


La même source rappelle que ce projet de gazoduc est soutenu par l'OPEP et implique la coopération de 13 pays d'Afrique de l'Ouest. Ses objectifs visent à favoriser la prospérité dans la région en facilitant l'exploitation des ressources en gaz naturel, renforcer la sécurité énergétique, promouvoir la transition énergétique en ayant accès à des carburants plus respectueux de l'environnement, tout en créant une nouvelle voie d'exportation alternative vers l'Europe.


Fondée en 1970, RPS, filiale de Tetra Tech, se distingue par son expertise approfondie qui lui permet de résoudre de manière claire et accessible des problématiques d'importance majeure. L'entreprise opère dans six secteurs clés, notamment l'immobilier, l'énergie, le transport, l'eau, la défense, les services gouvernementaux et les ressources.


Fin 2022, en Mauritanie, l'ONHYM a conclu quatre protocoles d'accord avec la Nigerian National Petroleum Company Limited (NNPC) pour le lancement du projet de gazoduc Nigéria-Maroc. La cérémonie s'est déroulée en présence du Petrosen du Sénégal et du SMH de Mauritanie.


Le méga-projet de gazoduc Nigeria-Maroc, dont l'étude de faisabilité a été entamée en mai 2017 avec un coût de plusieurs milliards de dollars, avait été lancé au cours de la visite officielle du Roi Mohammed VI, en décembre 2016 à Abuja, et un accord y afférent avait été signé, le 10 juin 2018, lors d'un déplacement à Rabat du président nigérian Muhammadu Buhari.


« Une fois achevé, le projet fournira environ 3 milliards de pieds cubes standard par jour de gaz le long de la côte ouest-africaine depuis le Nigeria, le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée Bissau, la Gambie, le Sénégal et la Mauritanie jusqu'au Maroc », avait annoncé la NNPC Ltd.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par