S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Industrie
Gigafactory : l’alliance CNGR-Al Mada confirmée aussi pour le recyclage des batteries

30.11.2023 à 01 H 13 • Mis à jour le 30.11.2023 à 01 H 49 • Temps de lecture : 2 minutes
Par Issam El Yadari

Deekay Kim, responsable du recyclage européen du Chinois CNGR, a déclaré dans une interview à la presse spécialisée que le partenariat conclu au Maroc avec la holding royale Al Mada, révélée par Le Desk, visant à produire des composants de batteries pour véhicules électriques, servira aussi à recycler les batteries. Une déclaration qui confirme l'information relevée par Le Desk, sur le projet de construction d’une unité industrielle destinée à « la récupération et à l’exploitation de black mass utilisée dans les batteries pour VE ».


Outre le fait que « le Maroc peut offrir des avantages géographiques puisqu’il est proche de l’Europe et de l’Amérique du Nord. De plus, le Maroc a le statut d'accord de libre-échange (ALE) avec l'UE et les États-Unis, ce qui facilite le respect des diverses réglementations de chaque région », a rappelé le responsable chinois, faisant référence au fait que le Maroc constitue une plateforme idoine sur ces marchés, CNGR, premier fournisseur de pCAM (Precursor Cathode Active Materials, ndlr) dans l'industrie des batteries pour véhicules électriques, compte élargir son « empreinte de recyclage des batteries pour véhicules électriques avec l'agrandissement prévu de (nos) usines de précurseurs au Maroc (…) ».


« Notre objectif ultime est d’être le leader mondial du recyclage des batteries de véhicules électriques », a lancé Deekay Kim. Cette coopération qui s’étendra aussi au recyclage permettra à la joint-venture marocaine d’être « en avance sur tout autre concurrent » selon le responsable en charge de cette activité chez CNGR.


CNGR apportera à chaque région la réalité d'une véritable « chaîne d'approvisionnement en boucle fermée », sécurisant l'approvisionnement en matériaux critiques et fournissant des pCAM de la plus haute qualité, y compris des batteries retraitées en fin de vie (EoL) et des déchets de traitement en usine qui répondent aux exigences des réglementations uniques de chaque région, a précisé Kim.


« Le pCAM produit dans nos nouvelles usines sera conforme aux normes IRA et CRMA, plaçant stratégiquement nos nouvelles usines dans les pays de la zone de libre-échange et au sein de l'UE pour faire partie de la chaîne d'approvisionnement localisée et se rapprocher de nos clients. Chaque région disposera de plusieurs sites de recyclage qui garantiront un approvisionnement supplémentaire en matériaux provenant des déchets d'usine et des batteries EoL afin de répondre aux projections de croissance de l'industrie des véhicules électriques et aux besoins de notre clientèle existante en réinjectant leurs matériaux dans leur chaîne d'approvisionnement », a-t-il développé.

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par