S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Parlement
Habib El Malki plaide pour la création d’un groupe d’amitié maroco-cubain

29.08.2018 à 17 H 55 • Mis à jour le 29.08.2018 à 17 H 55 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a souligné mercredi à Rabat « le rôle de la diplomatie parlementaire dans la promotion de la coopération entre le Maroc et Cuba ».


Lors de ses entretiens avec le nouvel ambassadeur de la République de Cuba, Elio Eduardo Rodríguez Perdomo qui vient de remettre ses lettres de créances à la diplomatie marocaine, El Malki a plaidé pour la création d’un groupe d’amitié parlementaire maroco-cubain, en invitant le président de l’Assemblée nationale cubaine à se rendre en visite au Maroc, « dans la perspective de hisser les relations bilatérales au service des intérêts communs, indique un communiqué de la première Chambre ».


Dans ce cadre, El Malki a insisté sur « la nécessité d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations bilatérales suite à la reprise des relations diplomatiques entre Rabat et La Havane, mettant fin à 37 ans de rupture, soulignant que le Roi Mohammed VI a jeté les bases d'une vision stratégique fondée sur l’ouverture, le dialogue et la tolérance ».


De son côté, l'ambassadeur cubain, a exprimé « la volonté de son pays de revigorer les liens de coopération avec le Royaume dans tous les domaines, mettant l’accent sur le grand potentiel que recèlent les deux pays dans domaines économique, commercial, culturel et touristique ». Il a à ce propos salué la position du du Maroc exigeant la levée de l'embargo économique imposé au Cuba. Il n'a cependant pas évoqué les questions qui fâchent principalement le soutien indéfectible et historique de La Havane au Polisario. 


Lire notre décryptage : Maroc-Cuba : du tumulte de la Guerre froide à la réconciliation graduelle

enoff - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par