logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En off

Lobbying
La belgo-marocaine Latifa Aït Baala sous le feu roulant du Polisario

02.04.2017 à 23 H 25 • Mis à jour le 28.04.2019 à 12 H 01 • Temps de lecture : 0 minutes
Par Kenza Filali

La belgo-marocaine Latifa Aït Baalla, vice-présidente du MRI (Mouvement Réformateur International) subit le feu roulant des soutiens du Polisario. Ils lui reprochent de vouloir organiser le 26 avril dans l’enceinte du Parlement européen la projection d’un film sur les organisations terroristes dans la région du Sahel avec le soutien de l’eurodéputé belge Louis Michel, député européen et coprésident de l’assemblée paritaire ACP-UE. La raison ? La politicienne très engagée en faveur de son pays d’origine et dont le corbeau « Chris Coleman » avait révélé ses liens avec le service de renseignement extérieur marocain (DGED), est soupçonnée de vouloir inclure le Front Polisario dans sa short-list des mouvements terroristes . Elle avait été à la manœuvre pour produire un documentaire à charge contre les indépendantistes. Polisario, l’identité d’un Front réalisé par Hassan El Bouharrouti avait en effet reçu le soutien financier et médiatique de Rabat.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par